Étiquette : Franck Buleux

20 août 2021

Pourquoi lire le Qui suis-je ? consacré à Jacques de Mahieu ?

Lorsque Jacques Girault, alias de Mahieu, aborde les terres américaines en 1946, il n’est qu’un militant maurrassien exilé de sa terre natale, la France. Un peu plus de trente années après sa naissance en 1915, il lui est nécessaire de changer de patronyme, mais aussi de terre, de continent. Il a soutenu Charles Maurras, il a opté pour la Révolution nationale du maréchal Pétain. Il […]

Partager :
5 août 2021

La Catalogne du Nord comme affirmation territoriale

Il y a quelques années, je publiais un essai, L’Europe des peuples face à l’Union européenne (L’Æncre éditeur, 2017), sur l’émergence et la pérennité des mouvements régionalistes en Europe, c’est-à-dire des groupes dont la revendication s’inscrit dans un territoire distinct, sans lui être forcément opposé, de celui des contours de l’État-nation dont il fait partie.

Partager :
15 mai 2021

Sur TVLibertés : Franck Buleux nous parle de Pierre Poujade

Lors des élections législatives de 1956, un mouvement, qui serait aujourd’hui qualifié de « populiste », avait fait trembler la IVe République. Ce mouvement avait été créé quelques années auparavant, dans une petite commune du Lot, Saint-Céré, suite à la révolte des commerçants contre les persécutions fiscales. À sa tête, un homme qui allait faire beaucoup parler de lui : Pierre Poujade. Le « poujadisme […]

Partager :
2 avril 2021

On ne dissout pas une idée, pas plus qu’un peuple

Il est facile de dissoudre un mouvement politique, de jeter l’opprobre sur ses membres ou de les condamner en justice. Par contre, dissoudre une idée est bien plus difficile, voire impossible. On peut interdire les personnes de parler d’une idée en public, on peut même interdire qu’ils en parlent en privé, il est toujours facile de trouver des petits kapos pour dénoncer. Mais il est […]

Partager :
7 mars 2021

La théorie jacobine du « reversement »

Lorsque l’on observe les résultats électoraux depuis un certain nombre d’années, il apparaît incontestable que, sauf cas d’exception (le plus souvent dans le sud de la France : Nice, Marseille, Toulon, Perpignan), le vote RN suit la courbe inverse de la représentation démographique d’une commune. Les métropoles rejettent le RN alors que les populations des villes moyennes le plébiscitent, c’est d’ailleurs ce qui rend difficile […]

Partager :
27 février 2021

Boomers ou GI : il faut choisir !

Patrick Poivre d’Arvor, Olivier Duhamel, l’indépendantiste martiniquais feu Marc Pulvar, Richard Berry… paraissent en difficulté du fait de leurs passés respectifs. Les faits reprochés sont graves et, s’ils sont avérés (ou plus exactement, si les preuves sont rapportées, ce qui n’est pas tout à fait la même chose), leur carrière est brisée. Inexorablement et impitoyablement. L’incompréhension, voire la tristesse, s’empare des rédactions.

Partager :
19 février 2021

Éloge de la proportionnelle

Nos institutions sont fondées sur un régime fortement (par comparaison à nos voisins occidentaux) présidentiel. Trois éléments essentiels permettent de l’affirmer : – L’élection au suffrage universel direct du président de la République qui laisse augurer un lien quasi-contractuel entre un homme (ou une femme mais cela ne s’est pas encore produit malgré les 47 % de Ségolène Royal en 2007 et les 34 % de Marine Le […]

Partager :
3 février 2021

Du bouclier à l’épée

Les derniers sondages publiés nous invitent à porter notre réflexion sur la possibilité, voire la probabilité, de la réélection d’Emmanuel Macron pour un second mandat en 2022.

Partager :
31 janvier 2021

Les dérives de la droite

C’est un centriste fidèle à Angela Merkel qui a été choisi par les délégués de l’Union chrétienne-démocrate (CDU en allemand) pour diriger le premier parti germanique et probablement dans l’espoir de devenir, en cas de victoire lors des prochaines élections générales, le futur chancelier, malgré certaines réserves internes.

Partager :
21 janvier 2021

L’uniformisation comme modèle suprême

L’exécutif nous impose des conditions de vie sanitaires de plus en plus drastiques : les libertés de se réunir, de circuler mais aussi les libertés d’opinion et d’expression ne sont plus garanties. Ainsi, il n’est plus possible de critiquer le régime politico-sanitaire (une « fake news » supposée vous interdit de toute présence sur les réseaux sociaux et vous montre du doigt à la manière […]

Partager :