Étiquette : Al-Qaida

27 juillet 2018

Management de la sauvagerie (I)

  Il est devenu courant, depuis quelques années, de psychiatriser les agissements des islamistes d’importation – c’est-à-dire ceux abondamment déversés par les courants migratoires encouragés et entretenus par les États européens – non pas pour les stigmatiser mais, au contraire, pour les excuser et justifier aux yeux d’une opinion publique méfiante, des comportements de nature criminelle qui encourraient, en situation normale, un procès suivi d’une […]

Partager :
15 juin 2018

Un mode d’emploi de la terreur islamiste

Les écrits islamistes foisonnent sur Internet, en particulier ceux d’Abou Bakr Naji (1961-2008). Les Éditions Ars Magna ont eu l’idée de publier dans leur belle collection « Les Ultras », Management de la sauvagerie (2017, 264 p., 30 €). Rédigé en 2004 et aussi connu sous le titre de Gestion de la barbarie, ce livre explique aux combattants islamistes comment s’organiser pour mieux porter de terribles coups à […]

Partager :
25 mars 2018

L’armée de Terre russe à Damas

par Thierry Meyssan Tous les commentateurs ont souligné au cours des quatre dernières années l’impossibilité pour la Russie de déployer des troupes terrestres face aux jihadistes en Syrie au risque de revivre leur défaite d’Afghanistan. Mais ce qui est vrai si Moscou s’affronte par proxies interposés à Washington, est faux si les deux Grands s’accordent sur l’avenir non seulement de la Syrie, mais de la région. […]

Partager :
17 mars 2018

L’illusion de la fin de Daesh

Lors d’un précédent volet, nous avons développé que si nous pouvions convenir que la guerre en Syrie et au Levant avait éliminé Daesh de cette zone, l’État islamique s’était déplacé principalement à l’Est.

Partager :
6 janvier 2018

US go home !

Sous ce slogan, des millions de manifestants s’exprimaient régulièrement durant la « guerre froide ». Mais on l’entend toujours de Téhéran à Caracas et de Budapest à Harare, parce que les États-Unis soutiennent encore des oppositions ou des conflits armés dans de nombreuses régions du monde. Il y a déjà trois ans, lors d’un de mes séjours à Damas, un diplomate syrien me déclarait que « soit on […]

Partager :
9 mai 2017

François Hollande, boute-en-train du Mondialisme

Roland Dumas, ancien ministre des affaires étrangères de François Mitterrand, a donné une extraordinaire interview qui surprend par sa liberté de ton, mais qui est précieuse pour juger de la complète ignominie de celui qui, tellement déconsidéré, n’a pas osé se représenter pour les présidentielles. Bien que n’étant plus aux affaires, Dumas aurait été approché avant l’affaire syrienne par les services yankees et britanniques, qui […]

Partager :
13 janvier 2017

Richard Dessens et l’Europe

Richard Dessens, Docteur en Droit et diplômé de Philosophie et d’Histoire. Dirigeant de sociétés immobilières pendant 20 ans, puis conseil en entreprise et formateur des élus territoriaux pendant 10 ans. Enseignant (droit, économie, philosophie, géopolitique) en écoles préparatoires aux IEP, écoles de commerce et de tourisme (Bachelor et Master), et CNFPT depuis 12 ans. Créateur d’une compagnie théâtrale, guitariste, facteur de masques en cuir de comédie. Auteur […]

Partager :
3 janvier 2017

Qui a tué le Docteur Liza ?

par Emmanuel Leroy, Président de l’association humanitaire française Urgence Enfants du Donbass. Elizaveta Glinka, alias Docteur Liza, grande figure de l’action humanitaire, était dans l’avion qui s’est abîmé en mer Noire le 25 décembre dernier avec le chœur de l’Armée rouge qui se rendait en Syrie.

Partager :
2 janvier 2017

L’instinct de mort…

  L’instinct de mort est le titre du livre autobiographique du criminel – libertaire Jacques Mesrine qui tentait d’y expliquer ses pulsions. Il fut abattu par des policiers qui exprimèrent leur instinct défensif. Car il existe aussi, encore qu’un tribunal vienne de condamner lourdement un commerçant qui l’avait exercé contre un cambrioleur… Il y a des juges qui ont « l’instinct répressif ». En période troublée, ils […]

Partager :
29 décembre 2016

US go home !

On ne cesse de parler d’un monde en mutation fondamentale, dont les paramètres d’ajustement ont considérablement évolué depuis au moins une trentaine d’années, début symbolique de la globalisation financière et de la mondialisation. La Terre est devenue plate, la donne politique a changé notamment depuis la fin de l’URSS – et même depuis Gorbatchev, dont l’accès au pouvoir est presque concomitant avec la mondialisation – […]

Partager :