15 mars 2019

Il serait temps d’arrêter les gamineries !

Par Euro Libertes

par Claude Janvier.

Match nul sur Twitter. Star Wars en moins planant. La sempiternelle querelle de la droite contre la gauche. Qui tire son épingle du jeu ? LaLREM bien sûr. De l’adoubement d’Alain Juppé (LR) au Conseil constitutionnel,(1) en passant par la récente proposition d’y placer aussi Jacques Mézard (radical de gauche) (2) on ne peut que s’interroger sur cet étrange mélange.

Dans les coulisses (pas de l’exploit) des ministères et de l’Élysée, c’est depuis toujours le grand enfumage à diffuser au bon peuple. Car en réalité, la droite et la gauche sont en osmose totale depuis Mitterrand. Elles fusionnent à l’abri des regards afin de s’en mettre plein les poches, de se faire réélire ou de se faire muter dans des planques dorées, afin de pouvoir bénéficier plus tard, enfin !, d’une retraite imméritée où la valeur du point fait pâlir n’importe quel travailleur digne de ce nom.

Que les politiques jouent un jeu immoral, c’est presque un lieu commun. Bien que nous sommes en droit de demander que nos élites gouvernent pour notre bien et celui de la nation. Mais cela demande une haute intégrité que la voyoucratie organisée au Pouvoir ne possède pas.

Trop de compromissions, trop de pots-de-vin, trop de sang sur les mains. Des costumes de Jack Lang (200 000 € sans contrepartie)(3) en passant par, beaucoup plus grave, la destruction de la Libye, difficile de trouver un homme politique honnête et droit.

En revanche, ce qui est étonnant, c’est la quantité non-négligeable de citoyens de ce pays prêt à s’entre-déchirer pour Sarkozy, Hollande ou Bayrou. Du militantisme pur et dur. En dépit du bon sens et de la réalité.

En effet, comment peut-on rouler pour Sarkozy qui a dit oui au Traité de Lisbonne(4) et a détruit la Libye(5) ? Comment peut-on rouler pour Hollande alors qu’il a participé à la destruction de la Syrie ?(6) Comment peut-on rouler pour Macron qui massacre les gueux à coups de LBD 40(7) ou brade ce pays au plus offrant ?(8)

Mystère. Hormis une dose d’aveuglement ou de stupidité, je ne vois pas. Sur Twitter, c’est Dallas. Il suffit de regarder les mini-biographies de certains.

  • À droite toute ! Sarkozy only!
  • À gauche, rien que la gauche. La droite aux enfers !

On pourrait s’attendre à des échanges courtois. Après tout, nous sommes des gens bien élevés. Vu les propos haineux que je vois passer dans l’oiseau bleu, je suis assez consterné.

La grande préoccupation de beaucoup est le barrage au RN (ex-FN). Le grand épouvantail à moineaux. La mécanique est bien huilée. Le RN (ex-FN) est agité en guise de repoussoir, et magie, les mêmes sont encore, encore et encore élus.

Restent les Insoumis, qui eux aussi sont agités comme étant des extrémistes. Tout ce cirque est bien pratique pour la ploutocratie régnante. Un coup, c’est une majorité de droite qui est élue et une autre fois, c’est la gauche.

Notes

(1) https://www.nouvelobs.com/politique/20190311.OBS1477/alain-juppe-premier-homme-politique-condamne-a-entrer-au-conseil-constitutionnel.html

(2) https://www.europe1.fr/politique/lex-ministre-jacques-mezard-propose-par-macron-comme-membre-du-conseil-constitutionnel-3857282

(3) https://www.atlantico.fr/decryptage/3567803/le-match-des-costards–jack-lang-200-000—ecrase-francois-fillon-13-000—-benoit-rayski

(4) http://lelab.europe1.fr/nicolas-sarkozy-justifie-de-maniere-totalement-incomprehensible-le-traite-de-lisbonne-2786491

(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Intervention_militaire_de_2011_en_Libye

(6) https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Syrie-pour-Francois-Hollande-il-faut-une-ou-des-frappes-1494890

(7) https://desarmons.net/index.php/2019/01/04/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/

(8) https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/privatisation-l-etat-tente-de-vendre-adp-en-petits-blocs-797880.html

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99