14 octobre 2019

PiS et Fidesz confirment leur popularité dans les urnes

Par Euro Libertes

Mais, contrairement à 2015, il n’y aurait pas cette fois, selon les sondages de dimanche, de voix à redistribuer, et le PiS pourrait malgré tout compter sur 239 sièges sur 460 à la chambre basse du Parlement polonais. Il a aussi de fortes chances d’obtenir la majorité absolue au Sénat, dont les membres sont élus au scrutin majoritaire uninominal à un tour, malgré une opposition qui présentait un candidat unique contre celui du PiS dans chaque circonscription. La participation, à 61 %, est la plus élevée depuis les 62 % atteints aux premières élections partiellement libres de 1989, quand les communistes perdirent le pouvoir. Le PiS a donc engrangé un vote record tant en pourcentage (près de 44 % selon les sondages de sortie des urnes) qu’en nombre d’électeurs (environ 8 millions, dans un pays de 38 millions d’habitants, contre 6,2 millions aux européennes de mai et 5,7 millions aux législatives de 2015).

Malgré les dires de l’opposition

En quatre ans de pouvoir, malgré la stratégie de l’opposition consistant à organiser des manifestations de rue et à demander des sanctions de Bruxelles sous prétexte que les gouvernements du PiS porteraient atteinte à la démocratie et à l’Etat de droit, le PiS a donc gagné en popularité comme le montrent ces élections dont personne ne conteste l’honnêteté et la transparence. Il se trouve certes des voix, telle celle de Grzegorz Schetyna, le leader du parti libéral Plate-forme civique (PO), le plus gros parti d’opposition dont la coalition avec les libéraux-libertaires de Nowoczesna (Moderne) et les Verts est créditée d’un peu plus de 27 % des voix, pour prétendre que l’opposition était défavorisée dans la campagne en raison des tonalités très progouvernementales à la télévision publique. Mais c’est oublier que, en Pologne, ce sont les médias privés qui dominent le marché, aussi bien dans l’audiovisuel que dans la presse papier, et que ces médias sont très majoritairement hostiles au PiS et favorables à la gauche et aux libéraux.

Après quatre ans d’absence, la gauche fait pour sa part son retour au Parlement polonais, avec environ 12 % des voix.

Il y avait aussi dimanche des élections municipales et régionales en Hongrie, et le Fidesz de Viktor Orbán peut de son côté se targuer d’avoir largement remporté ces élections, même s’il perd la capitale et quelques grandes villes : sur les 23 plus grandes villes, le Fidesz en gouvernera désormais 13 contre 20 jusqu’ici. En Hongrie, l’opposition faisait front uni. Même le Jobbik, qui était avant un parti nationaliste, a confirmé son retournement de veste en s’alliant à la gauche et aux libéraux contre le Fidesz.

Manifestation du Fidesz.

Manifestation du Fidesz.

Article publié dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99