Mais, contrairement à 2015, il n’y aurait pas cette fois, selon les sondages de dimanche, de voix Ă  redistribuer, et le PiS pourrait malgrĂ© tout compter sur 239 siĂšges sur 460 Ă  la chambre basse du Parlement polonais. Il a aussi de fortes chances d’obtenir la majoritĂ© absolue au SĂ©nat, dont les membres sont Ă©lus au scrutin majoritaire uninominal Ă  un tour, malgrĂ© une opposition qui prĂ©sentait un candidat unique contre celui du PiS dans chaque circonscription. La participation, à 61 %, est la plus Ă©levĂ©e depuis les 62 % atteints aux premiĂšres Ă©lections partiellement libres de 1989, quand les communistes perdirent le pouvoir. Le PiS a donc engrangĂ© un vote record tant en pourcentage (prĂšs de 44 % selon les sondages de sortie des urnes) qu’en nombre d’électeurs (environ 8 millions, dans un pays de 38 millions d’habitants, contre 6,2 millions aux europĂ©ennes de mai et 5,7 millions aux lĂ©gislatives de 2015).

MalgrĂ© les dires de l’opposition

En quatre ans de pouvoir, malgrĂ© la stratĂ©gie de l’opposition consistant Ă  organiser des manifestations de rue et Ă  demander des sanctions de Bruxelles sous prĂ©texte que les gouvernements du PiS porteraient atteinte Ă  la dĂ©mocratie et Ă  l’Etat de droit, le PiS a donc gagnĂ© en popularitĂ© comme le montrent ces Ă©lections dont personne ne conteste l’honnĂȘtetĂ© et la transparence. Il se trouve certes des voix, telle celle de Grzegorz Schetyna, le leader du parti libĂ©ral Plate-forme civique (PO), le plus gros parti d’opposition dont la coalition avec les libĂ©raux-libertaires de Nowoczesna (Moderne) et les Verts est crĂ©ditĂ©e d’un peu plus de 27 % des voix, pour prĂ©tendre que l’opposition Ă©tait dĂ©favorisĂ©e dans la campagne en raison des tonalitĂ©s trĂšs progouvernementales Ă  la tĂ©lĂ©vision publique. Mais c’est oublier que, en Pologne, ce sont les mĂ©dias privĂ©s qui dominent le marchĂ©, aussi bien dans l’audiovisuel que dans la presse papier, et que ces mĂ©dias sont trĂšs majoritairement hostiles au PiS et favorables Ă  la gauche et aux libĂ©raux.

Aprùs quatre ans d’absence, la gauche fait pour sa part son retour au Parlement polonais, avec environ 12 % des voix.

Il y avait aussi dimanche des Ă©lections municipales et rĂ©gionales en Hongrie, et le Fidesz de Viktor OrbĂĄn peut de son cĂŽtĂ© se targuer d’avoir largement remportĂ© ces Ă©lections, mĂȘme s’il perd la capitale et quelques grandes villes : sur les 23 plus grandes villes, le Fidesz en gouvernera dĂ©sormais 13 contre 20 jusqu’ici. En Hongrie, l’opposition faisait front uni. MĂȘme le Jobbik, qui Ă©tait avant un parti nationaliste, a confirmĂ© son retournement de veste en s’alliant Ă  la gauche et aux libĂ©raux contre le Fidesz.

Manifestation du Fidesz.

Manifestation du Fidesz.

Article publié dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99