1 octobre 2016

Bistro Libertés avec Anne Coffinier

Par Euro Libertes

Martial Bild et les sociétaires de l’émission (Caroline Parmentier, Stéphanie Bignon, Charlotte d’Ornellas, Nicolas Gauthier, Pierre Gentillet, Philippe Randa), reçoivent la directrice générale de La fondation pour l’école, Anne Coffinier.

En débat : la postérité de Jacques Chirac, la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans et les erreurs d’Angela Merkel.

1. Jacques Chirac, au Panthéon ou dans les couloirs de l’oubli ?

Il y a une dizaine de jours, Jacques Chirac a frôlé la mort et a été rapatrié d’urgence à Paris. Depuis son AVC en 2005, la santé de l’ancien président de la République est déclinante.
En 2007, 1 % des Français souhaitait que Jacques Chirac se représente. En 2016, 83 % des français gardent un « bon souvenir » des mandats du corrézien qui,toute sa vie politique, aura su susciter et provoquer haine et passions, soutiens et trahisons.

2. Education nationale : Vallaud Belkacem decrète la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans.

C’est par un tweet, lors des universités de l’engagement organisées par le PS, que le ministre de l’Education Najat Vallaud Belkacem, a fait part de son désir de rendre l’école obligatoire de 3 à 18 ans.
L’allongement de la scolarité obligatoire est une vieille revendication portée à bout de bras par le SNES, le syndicat majoritaire du second degré.
Mais concrètement, cette mesure est-elle réellement envisageable ?

3. Angela Merkel : Entre erreurs historiques, volte-face et mea-culpa…

Angela Merkel a laissé entrer 1,1 million de migrants en Allemagne en 2015. Les estimations gouvernementales annoncent l’accueil de 2,5 millions de demandeurs d’asile d’ici à 2020.Cette politique a suscité une très vive réaction des allemands se traduisant notamment par la déroute du parti de la chancelière au élections locales. A. Merkel a du reconnaitre son erreur dans la gestion migratoire et s’est lancée dans un début de mea culpa pour reconquérir l’opinion. Est ce trop tard ?

4. Débat Trump-Clinton…Et le gagnant est ?

Pour vous, le gagnant des premiers débats entre les candidats à l’élection présidentielle américaine sont ? Et ces débats vont-ils influencer durablement le vote des électeurs américains pour novembre prochain ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.