24 novembre 2019

Bistro Libertés avec Nikola Mirkovic

Par Euro Libertes

Bistro Libertés avec Nikola Mirkovic : L’OTAN, stop ou encore ?

Martial Bild et les sociétaires reçoivent le co-fondateur de l’association Solidarité Kosovo, Nikola Mirkovic.
Au programme des débats :

5 décembre : La France et Macron à l’arrêt ?

Plusieurs organisations syndicales et de jeunesse appellent les Français à se mobiliser à l’occasion d’une grève générale et nationale, le jeudi 5 décembre.
Les cafouillages du gouvernement, notamment sur les retraites, donnent du grain à moudre aux partisans d’une grève massive, et en particulier dans les transports. E. Macron, qui voulait poursuivre les réformes, craint la coagulation des conflits et des luttes. Une situation qui pourrait entrainer une grève illimitée comme en 1995. Le 5 décembre, la France et Macron à l’arrêt ?

L’OTAN, stop ou encore ?

En 1999, en plein coeur de l’Europe, l’OTAN bombarde la Serbie pendant 78 jours. Vingt ans plus tard, un chef d’Etat européen évoque la mort cérébrale de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. S’appuyant sur le désengagement américain vis à vis de ses alliés de l’OTAN, Emmanuel Macron remet en cause la finalité stratégique de cette organisation. Et pour vous, l’OTAN, stop ou encore ?

« L’OTAN en état de mort cérébrale » (Macron)

La remarque d’Emmanuel Macron sur la «mort cérébrale» de l’Otan continue de faire polémique. Jacques Hogard, ancien colonel de Légion étrangère et fondateur de la société d’intelligence économique EPEE, revient sans aménité sur les remarques du Président de la République au micro du Désordre mondial (cliquez ici).

Jacques Hogard.

Jacques Hogard.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99