Qui reste-t-il pour assurer une équité globale dans la société ?

"Le constat de Michel Maffesoli (4)"

Pierre Le Vigan Dans un livre coĂ©crit avec HĂ©lĂšne Strohl, le sociologue et philosophe Maffesoli fait le constat de l’épuisement des catĂ©gories de la modernité : le progrĂšs, la vĂ©ritĂ©, la RĂ©publique une et indivisible. Son constat est-il tout Ă  fait exact ? Et est-il aussi rĂ©jo... Lire la suite

La faillite des Ă©lites

"Le constat de Michel Maffesoli (3)"

Dans un livre coĂ©crit avec HĂ©lĂšne Strohl, le sociologue et philosophe Maffesoli fait le constat de l’épuisement des catĂ©gories de la modernité : le progrĂšs, la vĂ©ritĂ©, la RĂ©publique une et indivisible. Son constat est-il tout Ă  fait exact ? Et est-il aussi rĂ©jouissant que le dit ... Lire la suite

La liquidation de l’État protecteur ; l’« ubĂ©risation » de la sociĂ©tĂ©

"Le constat de Michel Maffesoli (2)"

Dans un livre coĂ©crit avec HĂ©lĂšne Strohl, le sociologue et philosophe Maffesoli fait le constat de l’épuisement des catĂ©gories de la modernité : le progrĂšs, la vĂ©ritĂ©, la RĂ©publique une et indivisible. Son constat est-il tout Ă  fait exact ? Et est-il aussi rĂ©jouissant que le dit ... Lire la suite

Le Coran décréé par Florence Mraizika (deuxiÚme partie)

"Le Coran a-t-il vraiment été écrit en arabe ?"

Pour les hadĂźths (tradition orale des faits et gestes de Muhammad et de la premiĂšre communautĂ© musulmane), « leur mise par Ă©crit remonte pour les plus anciens Ă  la fin du VIIIe siĂšcle, mais nous ne disposons d’aucun document avant les recueils de Boukhari et Muslim, au IXe siĂšcle... Lire la suite

Le Coran décréé par Florence Mraizika (premiÚre partie)

"RĂ©pondre Ă  cette fameuse question : qu’est-ce que le Coran ?"

Florence Mraizika est docteur des Mines de Saint-Étienne et diplĂŽmĂ©e d’aramĂ©en de l’universitĂ© HĂ©braĂŻque de JĂ©rusalem. Elle est par ailleurs spĂ©cialiste de l’intertextualitĂ© Bible-Coran et a Ă©tudiĂ©, au sein de l’Institut Catholique de Toulouse, le motif de l’alliance biblique dan... Lire la suite

Georges Bernanos contre la conjuration des imbéciles

"Qui n’a pas une fois dĂ©sespĂ©rĂ© de l’honneur, ne sera jamais un hĂ©ros"

« Roi ne puis, Rebelle ne daigne, EnragĂ© suis ». Telle pourrait ĂȘtre la devise de Georges Bernanos, « anarchrist » – selon un mot-valise aussi rĂ©putĂ© que bien inspirĂ© –, intransigeant sur l’essentiel, fidĂšle Ă  une attitude, la sienne, Ă©loignĂ©e des compromissions mesquines, incorr... Lire la suite

Une rĂ©Ă©criture qui s’impose

"La vérité vous délivrera !"

Je pense que nous sommes nombreux, parmi les chrĂ©tiens intĂšgres, qui ont lu le Coran mieux que le Pape, mieux que les Ă©vĂȘques « de progrĂšs », et mieux que nombre de politiciens qui dirigent notre pays. Nous n’y avons pas trouvĂ© comme eux un message de Paix et d’amour ! Mais c’... Lire la suite