Vers quelle Aurore ?

"Viendra le temps des crimes légitimés ; des crimes sans assassins, des effets sans cause !"

Le Pape Pie XI, dont la politique fut trĂšs contestable, avait eu cependant une vision funeste de l’avenir, ce qui lui avait fait dĂ©clarer : « Viendra le temps des crimes lĂ©gitimĂ©s ; des crimes sans assassins, des effets sans cause ! » Nous en sommes lĂ . (suite…)... Lire la suite

Qu’est-ce qu’un Homme d’État ?

"Construire ou reconstruire l’État, rassembler la Nation sont les attributs de l’Homme d’État"

Aucun ĂȘtre humain ne doit ĂȘtre calomniĂ©. Mais tout homme public peut et doit ĂȘtre jugĂ©, par ses contemporains d’abord, par la postĂ©ritĂ© ensuite. Cela ne signifie pas qu’il doive ĂȘtre vilipendĂ© s’il s’est trompĂ© de bonne foi. S’il s’est avĂ©rĂ© mĂ©diocre, voire nul, il doit ĂȘtre dĂ©no... Lire la suite

À l’écoute de Stendhal

"La vraie patrie est celle oĂč l’on rencontre des gens qui vous ressemblent"

Toutes choses Ă©gales par ailleurs, j’ai toujours prĂ©fĂ©rĂ© Henri Beyle Ă  Stendhal son double. Allez donc savoir pourquoi. Peut-ĂȘtre parce que le premier Ă©tait plus sincĂšre et plus Ă©mouvant que le second, un tantinet prĂ©tentieux, soucieux de paraĂźtre autrement qu’il n’était, et surt... Lire la suite

Michel Serres, un infatigable sherpa de l’Europe en marche

"La pile machin ne s’use que si l’on s’en Serres !"

Il est rare que la disparition d’un Ă©crivain suscite pareille unanimitĂ©. Des plus influents reprĂ©sentants de l’État, aux Français les plus moyens, Michel Serres incarnait un optimisme inoxydable, permettant Ă  l’insomniaque, tordu par l’angoisse des lendemains incertains, de retro... Lire la suite

Notre Dame de Paris : et si ce n’était pas un accident ?

"Il faut ĂȘtre macronien pour croire Ă  la thĂšse de l’accident"

Lorsque Jospin fut interrogĂ© par la presse pour savoir quel monument de Paris il aurait aimĂ© dĂ©truire, il rĂ©pondit : « Le SacrĂ©-CƓur ! ». Il Ă©tait en cela fidĂšle Ă  une gauche extrĂȘme qui se proposa de dĂ©truire la Basilique aprĂšs qu’Émile Zola eut dĂ©clarĂ© qu’elle Ă©tait un « non... Lire la suite

Au-dessus de l’État est la Nation

"L’égalitĂ© de tous les citoyens devant la Loi doit rester un principe fondamental"

En un moment oĂč la souffrance de la Nation française est brutalement assĂ©nĂ©e Ă  la classe politique – qui s’en moque et rĂ©plique par le mensonge et une violence illĂ©gitime – et oĂč se multiplient les doctes publications oĂč l’on explique, en un style compassĂ©, ce que devrait ĂȘtre le... Lire la suite

Triste période !

"Cherchez à qui profite le crime
"

La jonction 2017-2018 a Ă©tĂ© fĂȘtĂ©e Ă  sa façon par la racaille de nos citĂ©s : 40 % de voitures brĂ»lĂ©es de plus qu’un an plus tĂŽt. Et cela mĂ©rite quelques rĂ©flexions. (suite…)... Lire la suite

Super-Macron et les fausses nouvelles

"Vaste problÚme !"

Par son nouvel effet d’annonce, notre Super-PrĂ©sident veut pourfendre les fake news d’internet (en français courant : les fausses nouvelles des rĂ©seaux sociaux). Comme disait le gĂ©nĂ©ral de Gaulle : « Vaste problĂšme ! ». (suite…)... Lire la suite

Et maintenant, que va-t-il faire ?

"L’ensemble des citoyens est seul dĂ©tenteur de la puissance lĂ©gitime"

Notre jeune PrĂ©sident ? Il a tous les pouvoirs en main, ce qui agace les politiciens traditionnels, blanchis sous le harnais, Ă©bahis d’une telle rĂ©ussite, si prĂ©visible en elle-mĂȘme, puisque lorsque l’on a derriĂšre soi la haute finance, l’on a aussi les mĂ©dias. Argent et propagan... Lire la suite

La nouvelle Libération

"« En ce temps d’imposture universelle, dire la vĂ©ritĂ© est un acte rĂ©volutionnaire ! »"

  On sait que les valeurs de la Ve RĂ©publique sont en rupture avec les valeurs obscurantistes que le christianisme a si longtemps imposĂ©es Ă  l’Europe. C’est ainsi qu’autrefois la compĂ©tence seule justifiait l’autoritĂ©. Ainsi dans le Compagnonnage, le chef-d’Ɠuvre qualifia... Lire la suite