La haine molle


"Pourquoi le Français préféra la république à la royauté"

Le Français a tout subi de la RĂ©publique : la rĂ©vision de son histoire, le culte abrutissant de ses grands hommes (avenue JaurĂšs-Clemenceau-Ferry-Gambetta, etc.), le dĂ©clin Ă©conomique, dĂ©mographique, social (qui a prĂ©parĂ© le « grand remplacement » qui n’existe pas – comme notre h... Lire la suite

Jean Raspail, la fin des Blancs et la tyrannie de Big Other

"Le Camp des Saints, s’il voyait le jour pour la premiùre fois, serait impubliable aujourd’hui"

Paul Craig Roberts, antisystĂšme et ancien de l’administration Reagan nous rappelle qu’en tant que blancs chrĂ©tiens nous avons, du fait de nos Ă©lites, et Ă  moins d’ĂȘtre stupides, du souci Ă  nous faire
 (cliquez ici). Je rappelle une thĂ©orie de la conspiration qui a le don de le... Lire la suite

Baudelaire et Wagner

"Pour notre grand poĂšte, l’art de Wagner est liĂ© au temps et Ă  l’espace"

  On sait que Baudelaire adorait Wagner. On sait moins que Wagner a inspirĂ© sa poĂ©tique et mĂȘme ses vers, ainsi que sa rage, anti-française ou anti-belge. (suite…)... Lire la suite

Pedro Sanchez.

Sanchez et le coup de Soros en Espagne

"Le chaos mondialiste est de retour"

Il est Ă  mon sens bien tĂŽt pour affirmer que le systĂšme a perdu, que Poutine et Trump ont gagnĂ©, que l’Europe de Merkel et Macron est enterrĂ©e avec son culte du fric, sa thĂ©ogonie du grand remplacement, sa tyrannie LGBTQ et son sadisme humanitaire. (suite…)... Lire la suite

Face à l’addiction

"Préface de Nicolas Bonnal au livre de Pierre Le Vigan"

Avec Ă©rudition et sĂ©rieux, Le Vigan brave les sentiers battus universitaires
 Esprit prudent, mais prĂ©voyant, notre ami polymathe Pierre Le Vigan avait Ă©crit son petit essai universitaire sur l’addiction bien avant que le mot ne devĂźnt trop Ă  la mode. Les uns parlent d’addicti... Lire la suite

Les acteurs américains travaillent-ils tous pour la CIA ?

"On a intĂ©rĂȘt Ă  Hollywood Ă  travailler dans le sens du manche"

  La rĂ©alitĂ© virtuelle dans laquelle nous sommes plongĂ©s est de plus en plus irrĂ©elle : quand un attentat a lieu, nous ne savons plus si c’est un film. Sur ces questions, relisez bien sĂ»r Baudrillard et ses simulacres, qui servent de lecture de chevet Ă  NĂ©o dans Matrix (r... Lire la suite