Philippe Auguste (1165-1223).

Philippe Auguste par John Baldwin

"Le prestige de ce souverain dans la mĂ©moire collective n’a rien d’usurpĂ©"

John Baldwin, professeur d’histoire mĂ©diĂ©vale Ă  l’universitĂ© Johns Hopkins de Balitmore, a participĂ© Ă  l’édition scientifique des Registres de Philippe Auguste. Il a Ă©crit de nombreux articles et commis des ouvrages traitant de l’évolution des idĂ©es, des idĂ©ologies et des mentali... Lire la suite

Bataille de Crécy 26 août 1346.

Les lis ou les léopards ?

"L’abominable histoire de France"

« Peu s’en fallut que dans la guerre de Cent Ans, la France ne perdĂźt son indĂ©pendance et ne devĂźnt une colonie de l’Angleterre » : ainsi parle Lavisse, dans son dĂ©lire. Ce mot de « colonisation » est tout Ă  fait impropre. Si un pays avait Ă©tĂ© colonisĂ©, c’était l’Angleterre
 par ... Lire la suite

Philippe IV.

Le bonheur dans le crime

"L’abominable histoire de France"

  Lavisse Ă©crit que « les progrĂšs de la puissance royale ont Ă©tĂ© particuliĂšrement marquĂ©s sous saint Louis et sous Philippe le Bel ». Mais les moyens diffĂšrent ! Saint Louis avait fondĂ© le parlement ; Philippe le Bel employa des lĂ©gistes Ă  son profit. Le premier avait fon... Lire la suite

Louis VIII

Louis VIII, roi léonin

"L’abominable histoire de France"

Lavisse se plaĂźt Ă  souligner que l’une des tĂąches principales des rois de France (avant la lettre) fut de « mettre au pas » des « vassaux turbulents ». Mais l’histoire du premier siĂšcle de la dynastie capĂ©tienne montre que les grands fĂ©odaux n’étaient pas « turbulents » du tout, ... Lire la suite

Saint Louis

Faites l’amour, pas la guerre

"L’abominable histoire de France"

  Les historiographes des rois ont, bien entendu, exaltĂ© les vertus de saint Louis, que ses successeurs n’ont pas imitĂ©es souvent. Les historiens rĂ©publicains et nationalistes du XIXe siĂšcle ont trouvĂ©, eux aussi, qu’un saint faisait joli dans la galerie des « quarante ro... Lire la suite