Le commencement de la fin


"Personne ne croit que sa société peut périr
"

Plus les rouages d’une sociĂ©tĂ© se compliquent et plus les grains de sable ont des occasions de s’y glisser et de bloquer la machine. Je pense que nous en arrivons lĂ , dans l’indiffĂ©rence populaire ! Car presque toutes nos institutions tendent Ă  bĂȘtifier notre peuple : Il n’est qu... Lire la suite

À toute chose, malheur est bon : le fait Macron

"Les scores de MĂ©lenchon et de le Pen additionnĂ©s atteignent dĂ©jĂ  42,5 %. Et ce n’est qu’un dĂ©but !"

  Attention ! Cet article prĂ©suppose une hypothĂšse que l’auteur fait sienne. En effet, il y est prĂŽnĂ© la clartĂ© en matiĂšre politique, Ă  savoir que la droite comme la gauche ou le centre doivent mĂ©riter leur nom : une droite rĂ©ellement de droite, une gauche rĂ©ellement de g... Lire la suite

La muflerie empĂȘche-t-elle de bien diriger un pays ?

"« The Donald » n'est pas un gentleman
 et alors ?"

  Dernier scud tirĂ© contre Donald Trump, candidat officiel du Parti rĂ©publicain, la diffusion d’un enregistrement vieux de plus de douze ans des propos pour le moins douteux sur la condition fĂ©minine : « The Donald » ne s’y montre guĂšre un gentleman et il s’en est d’aille... Lire la suite