Petite guerre pour petits hommes (politiques)

"Le « cÎte à cÎte » désormais est devenu « face à face »"

Emmanuel Macron vient d’augmenter le nombre des soldats prĂ©sent au Sahel dans les opĂ©rations Barkhane de 4 500 soldats Ă  5 100, a annoncĂ© le 2 fĂ©vrier la ministre des armĂ©es Florence Parly. C’est lĂ  une erreur, la France doit quitter, au contraire, cette rĂ©gion oĂč le terrorism... Lire la suite

Derniers combats en Syrie ?

"L’hypocrisie haineuse occidentale"

  L’offensive sur l’Idleb, au nord-ouest de la Syrie, menĂ©e par les troupes syriennes et la Russie fait rage pour achever l’éradication de l’EI en Syrie dans une guerre qui n’en finit pas grĂące, ou plutĂŽt Ă  cause, des embĂ»ches permanentes de la bien-pensance international... Lire la suite

Brùves d’Europe – novembre (04)

"Union européenne, Vatican, Espagne, Angleterre, Pologne, Autriche"

Union européenne. Vingt-trois des vingt-huit pays de l’UE ont souscrit à l’ambition d’une défense européenne, ne laissant de côté que l’Irlande neutre, le Danemark dispensé, le Portugal, l’île de Malte et bien sûr le Royaume-Uni. Lors de cette réunion à Bruxelles des m... Lire la suite

Vous battriez-vous pour défendre la France ?

"DĂ©claration bravache d’un gosse exalté : faut-il s’en inquiĂ©ter ?"

La scĂšne se passe Ă  Perpignan lors d’une rĂ©cente manifestation en faveur de l’État palestinien. Parmi la centaine de participants (322,5 selon les organisateurs – il y avait une future maman – et 82, 5 selon la police – un ancien combattant cul de jatte traversait par hasard le l... Lire la suite