Nietzsche ou l’éthique de la volontĂ©

"L’art est riche de fĂ©condes et infinies potentialitĂ©s "

Penseur extraordinaire – dans l’acception littĂ©rale de l’adjectif – que Friedrich Nietzsche qui compte vĂ©ritablement comme le premier qui a tuĂ© Dieu[1], moins conceptuellement que dans sa dimension ecclĂ©siale et paulinienne qui lui faisait horreur. (suite…)... Lire la suite

Comment se croire capable de transformer l’essence mĂȘme de l’Homme


"Cette propension qu’ont nos contemporains Ă  confondre progrĂšs et nouveauté !"

Il est vrai, j’ose l’avouer, chez Hugo je n’ai jamais aimĂ© l’homme. Pourquoi ? Je doute plus que jamais de son honnĂȘtetĂ© intellectuelle et de la pertinence de la plupart de ses sentences. Ainsi lorsqu’il affirme que le ProgrĂšs est « la marche du mal au bien, de l’injuste au juste... Lire la suite

Les migrations ne sont pas qu’un phĂ©nomĂšne statistique

"Point de vue partiel d’une rĂ©alitĂ© profondĂ©ment multiforme
"

Dans un ouvrage paru en dĂ©but d’annĂ©e, intitulĂ© Les vĂ©ritables enjeux des migrations (Le Rocher, 2017), son auteur, Jean-Paul GourĂ©vitch, expert devenu incontournable en la matiĂšre, affirme tenir pour « indiscutable », s’agissant de la France, « l’accroissement en valeur absolue ... Lire la suite

Les chefs des « partis de gouvernement » pris de vertige

"Mon Dieu, protĂ©gez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe"

Devant les dĂ©ferlantes populistes qui, Ă  travers l’Europe entiĂšre, s’abattent sur les partis encore dits de gouvernement, il est de notre devoir d’apporter Ă  leurs dirigeants une aide « citoyenne », ne serait-ce qu’en leur rappelant certains principes que, dans ces moments de pan... Lire la suite