Assemblée Nationale.

De l’hypocrisie et de la misogynie rĂ©publicaines

"Les promesses n’engagent que ceux qui les Ă©coutent"

La rĂ©cente Ă©lection de Richard Ferrand comme prĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale a inspirĂ© divers commentaires politiques sur lesquels je ne dĂ©sire pas m’attarder, tant ils reflĂštent la banalitĂ© de leurs auteurs. Cependant, elle a motivĂ© la rĂ©daction de cet article. Effectivement,... Lire la suite

MĂȘme morts, nos Ă©lus nous rackettent encore !

"Le coup d’Ɠil de Philippe Randa"

  Il n’y a pas de petites Ă©conomies, tout est bon Ă  prendre – ou plutĂŽt Ă  ne pas dĂ©bourser –, surtout lorsqu’il s’agit de l’État (le nĂŽtre en l’occurrence) dont la dette publique s'Ă©lĂšve tout de mĂȘme à « 2 226,1 milliards d’euros à la fin du troisiĂšme trimestre 2017, soit... Lire la suite

Le Jacobinisme et la puissance de l’État

"La corruption et le favoritisme, les deux mamelles de la vie politique européenne actuelle"

C’est devenu une scie depuis la pĂ©riode soixante-huitarde et sa contestation tous azimuts que de dĂ©noncer le « jacobinisme »  et, gĂ©nĂ©ralement, les polĂ©mistes semblent ignorer ce que fut rĂ©ellement la lubie des Jacobins d’octobre 1789, lors des premiers dĂ©bats d’idĂ©es au sein du ... Lire la suite

SĂ©ance pratique de droit constitutionnel

"Les scrutins ont leurs raisons que la raison ne connaĂźt pas"

À l’occasion du dernier « Salon des Ă©leveurs de rats musquĂ©s transgĂ©niques », au dĂ©tour d’un stand je croise un visiteur on ne peut plus urbain, Ă  la faconde et Ă  la jovialitĂ© d’un VRP de l’agroalimentaire cherchant Ă  fourguer ses farines animales Ă  un Ă©quarrisseur. Que peut-il b... Lire la suite

Au-delà de la présidentielle


"Quatre blocs et la débùcle pour tous en perspective ?"

Quel que soit l’élu du mois de mai prochain, quelles que soient les forces sociales ou les officines idĂ©ologiques victorieuses, l’élection prĂ©sidentielle a montrĂ© un mauvais visage et a pris une mauvaise tournure quant aux Ă©chĂ©ances qui attendent la France. (suite…)... Lire la suite

L’honnĂȘte foire d’empoigne


"Et si les indemnités de nos élus étaient bloquées sur le revenu moyen des Français ?"

  Le philosophe Alain Ă©crivait : « Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument ». Fort heureusement nous ne sommes pas sous un pouvoir absolu, puisque Le Canard enchaĂźné peut se dĂ©chaĂźner de temps Ă  autre. Nos hommes d’État ont donc dĂ» trouver un systĂšme de... Lire la suite

Nuit du 4 août, et si on recommençait ?

"Vers la mise en place d’un OPNI : objet politique non identifié "

  Le 4 aoĂ»t 1789, les États gĂ©nĂ©raux convoquĂ©s par le roi (ils n’avaient pas Ă©tĂ© rĂ©unis depuis 1614) sont maintenant AssemblĂ©e nationale depuis le 9 juillet et abolissent les privilĂšges lors de cette trop fameuse nuit ! (suite…)... Lire la suite