Ne voyagez plus, bougez le moins possible, ne prenez pas le train si vous n’en avez pas besoin, l’avion idem, le bateau non plus, ne vous baignez plus, ne vous asseyez plus, ne parlez plus Ă  des inconnus sans respecter la distance de sĂ©curitĂ©. En fait, restez chez vous et bouclez-la !

Inexorablement, vos droits et vos libertĂ©s sont annihilĂ©s. À la niche, comme les bons toutous. ObĂ©ir aux ordres, car sinon, c’est le matraquage, l’amende et la taule.

horloge

Malheur Ă  celui qui n’est pas dans les clous, malheur Ă  celui qui ose s’aventurer hors du bac Ă  sable oĂč il doit jouer.

N’emmenez pas vos enfants construire des chĂąteaux de sable sur les plages. Il est interdit de s’asseoir. Le papy zĂ©lĂ© de Lacanau avec ses shĂ©rifs adjoints patrouille (1).

C’est une plage dynamique, dit-il. On marche, on court, on se baigne, mais on ne s’assoit pas. Puissance de raisonnement intense et maximale. S’asseoir, c’est contaminer. Point barre. Les PrĂ©fets ordonnent et les voisins vigilants, les miliciens privĂ©s nostalgiques des annĂ©es 40 obĂ©issent au doigt et Ă  l’Ɠil. Schnell !

Le nombre incalculable de citoyens qui se prennent pour Zorro est impressionnant. Tous prĂȘts pour la dĂ©lation, l’ordre et la mĂ©thode. BientĂŽt les camps oĂč les minoritĂ©s seront parquĂ©es, sans distanciation sociale. Au moins, on pourra trinquer…

MĂȘme les mĂ©decins sont incitĂ©s Ă  dĂ©noncer (2).

55 € la balance. Ma foi, 50 personnes par mois = 2750 €. Quand mĂȘme ! De quoi se payer des vacances
 Ă  la montagne car Ă  la mer, c’est devenu compliqué (3).

Bon nombre de commerçants affichent que le port du masque est obligatoire Ă  l’intĂ©rieur de leur magasin. En ce qui me concerne, je n’y mettrai pas les pieds, en faisant valoir que le port du masque, aujourd’hui, est totalement inutile.

Les restaurants, les cafés, les pubs, les night-clubs sont en train de mourir. Avec les nouvelles normes sanitaires que Castaner va pondre, il faudra au moins 4m2 par client. Ce qui implique que seules les grosses structures vont pouvoir survivre. Adieu les petits bistroquets et les bars à vins sympas (4).

Tout ce cirque se passe avec l’assentiment d’une bonne majoritĂ© de la population. Presque tout le monde porte un masque tout en se badigeonnant copieusement de gel hydroalcoolique. À ce sujet, comme son nom l’indique, il y a de l’alcool dans le produit. Donc, tous les jours, vous absorbez une quantitĂ© non nĂ©gligeable d’alcool. Mauvais pour le foie, cirrhose en vue !

Porter un masque toute la journĂ©e est tout aussi mauvais, notamment pour les poumons. En effet, quand vous expirez, vous rejetez du CO2 qui est immĂ©diatement collectĂ© par le masque, puis rĂ©inspirĂ©. Moins d’oxygĂšne, plus de CO2, parfait. Les pompes funĂšbres se frottent les mains – sans gel hydroalcoolique, cela va de soi.

RĂ©flĂ©chissez, braves gens. Rendez-vous compte que cela fait quelques annĂ©es que les mondialistes veulent que vous deveniez le plus minimaliste possible. MĂȘme certains « écolos » s’y mettent. DĂ©croissance. Minimalisme. On ne bouge plus. On consomme local – pourquoi pas – mais pas de chocolat, pas de cafĂ©, pas d’ananas, pas de sucre de canne… Ah, c’est moins palpitant tout Ă  coup.

Les dirigeants de cette planĂšte vous veulent minimalistes. Hulot prĂŽne l’écologie et la dĂ©croissance, sauf que, depuis sa villa Ă  Dinard, il confine grave avec sa plage privĂ©e oĂč il peut s’asseoir tranquille (5).

Yann-Arthus Bertrand, qui a fait sa fortune grñce à ses photos de la Terre vue du ciel, vous incite depuis peu à ne plus prendre l’avion (6).

La SNCF, toujours à la pointe de slogans creux et fumeux, vous incite dans sa derniÚre publicité à prendre le train de façon responsable et donc de laisser les places à ceux qui en ont besoin (7).

De plus en plus, si vous osez dire qu’il y a une conspiration mondiale visant Ă  Ă©tablir un gouvernement mondialiste, on vous taxe trĂšs vite de « pas fiable, facho, souverainiste, populiste, raciste, antisĂ©mite et, bien sĂ»r, complotiste  ».

Et pourtant, il suffit d’étudier comment et pourquoi tous les gouvernements de cette planĂšte – Ă  part la SuĂšde, Hong Kong, TaĂŻwan et quelques autres – ont ordonnĂ© ce confinement imbĂ©cile, qui n’a servi Ă  rien, sauf Ă  tuer une bonne partie de l’économie mondiale.

À qui profite donc ce crime sordide ? Bezos, le PDG d’Amazon, (qui frĂŽle le trillion de dollars), Bill Gates (vaccins), certains labos, Soros, Rockfeller et toute la clique du Bohemian Club, du groupe Bilderberg et de la TrilatĂ©rale (8).

La minoritĂ© de gens reprĂ©sentant un contre-pouvoir est automatiquement fichĂ©e et fliquĂ©e. Ça, nous le savions depuis longtemps. Mais aujourd’hui, le flicage va beaucoup plus loin. L’État, les mĂ©dias mainstream et la sociĂ©tĂ© dans son ensemble, par un jeu de dĂ©magogie, de vacuitĂ©s « boboĂŻsantes » et de politiquement correct, distillent insidieusement un courant de pensĂ©e unique, tout en approuvant l’exclusion des pensĂ©es contraires.

TrÚs, trÚs fort. La loi Avia récemment votée est une preuve de plus de la malveillance des pouvoirs publics (9).

C’est Ă©nervant qu’une grande majoritĂ© tombe encore dans le panneau. Que vous faut-il de plus ? Vous voulez vraiment continuer Ă  cautionner cette sociĂ©tĂ© rigide ? RĂ©veillez-vous, il est presque trop tard.

Les Gilets Jaunes, tant dĂ©criĂ©s par beaucoup, reprĂ©sentaient un des derniers sursauts. Depuis ce confinement blocus, exit la contestation. Tout le monde ou presque porte gentiment son masque, respecte la distance sociale, se prend un PV suivant l’humeur du gendarme – impunitĂ© totale des forces de l’ordre –, fait la leçon au voisin qui ne respecte pas les consignes, et rentre chez lui, fier de son devoir accompli.

Bienvenue dans un gouvernement mondial oĂč seul le haut du panier consommera outrageusement pendant que le reste de la population se gavera de patates locales et regardera les jeux du cirque Ă  la TV.

Affolant, consternant et affligeant.

C’est le futur que vous souhaitez, pour vous et vos enfants ?

Non ? Eh bien, il est plus que temps d’exprimer vos dĂ©saccords.

Notes

(1) https://urlz.fr/cLfa

(2) https://urlz.fr/cLfb

(3) https://urlz.fr/cLfc

(4) https://urlz.fr/cLsR

(5) https://urlz.fr/cLfi

(6) https://urlz.fr/cLfn

(7) https://urlz.fr/cLfo

(8) https://urlz.fr/cLfp

(9) https://urlz.fr/cLfr

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Claude Janvier

Claude Janvier est un Amadourien ayant quelques passions, dont l'Ă©criture et plus spĂ©cialement les billets d'humeur. Pour lui, une personne est vivante dans la mesure oĂč elle peut communiquer ses idĂ©es et essayer de contribuer Ă  l'Ă©volution de la sociĂ©tĂ©. Il est l'auteur de « Un coup de gueule vaut mieux que faire la gueule » et «Coup de gueule d'un jour, coup de gueule toujours ! ».

Articles similaires