Une nouvelle alarmante nous vient de Suisse. Les Ă©coliers musulmans exerceraient de telles pressions psychologiques sur leurs camarades de classe mĂ©crĂ©ants que ceux-ci observeraient eux aussi le ramadan. Les enfants suisses, trop gĂątĂ©s, sans valeurs solides, se rĂ©vĂšlent donc des proies faciles pour les « missionnaires » fondamentalistes de l’islam politique qui ont Ă©tĂ© formĂ©s Ă  cela dĂšs l’enfance.

« La pression du groupe fait aussi jeĂ»ner les Ă©lĂšves chrĂ©tiens : les Ă©lĂšves musulmans inciteraient les non-musulmans Ă  jeĂ»ner Ă©galement, dĂ©plorent des enseignants suisses. Cependant, l’association des enseignants ne voit toujours pas de nĂ©cessitĂ© d’agir. »

Telle est l’information qu’on peut lire sur la plate-forme d’information autrichienne heute.at.

L’attention du journal a Ă©tĂ© attirĂ©e par une Ă©cole primaire de la ville suisse de Winterthour, oĂč la proportion d’enfants musulmans est « fort Ă©levĂ©e », comme l’écrit Arlinda Dauti, enseignante, dans le bulletin du ZLV, l’association des enseignants du canton de Zurich.

« Dans ma derniĂšre classe de 6e, j’ai remarquĂ© que les Ă©lĂšves se motivaient mutuellement Ă  jeĂ»ner. »

Aux dire de l’enseignante, cela a conduit mĂȘme des enfants non musulmans Ă  arrĂȘter de manger et de boire. En consĂ©quence, beaucoup d’enfants Ă©taient souvent trĂšs fatiguĂ©s l’aprĂšs-midi. « Dans les heures de sport Ă©galement, j’ai dĂ» tenir compte du fait que certains enfants n’avaient plus leurs capacitĂ©s physiques habituelles », ajoute-t-elle.

Franziska Peterhans, secrĂ©taire centrale de l’Association suisse des enseignantes et enseignants (LCH), a connaissance de faits semblables. « Peterhans a aussi entendu dire que mĂȘme des Ă©lĂšves non musulmans ont Ă©tĂ© convaincus de jeĂ»ner », rapporte l’article de heute.at. Son conseil : « Les parents devraient s’adresser aux enseignants si leur enfant est victime de la pression du groupe. »

Beat W. Zemp, prĂ©sident de l’Association des enseignants, ne nie pas le problĂšme de la pression des pairs musulmans, mais tempĂšre. Pour lui, la pression du groupe lors du ramadan ne devient un problĂšme que « si les Ă©lĂšves qui ne jeĂ»nent pas sont mobbĂ©s. Si des Ă©lĂšves veulent jeĂ»ner pour des raisons religieuses, cela doit ĂȘtre respectĂ© conformĂ©ment Ă  la Constitution fĂ©dĂ©rale. »

C’est sĂ»r que la notion de mobbing est trĂšs Ă©lastique. Conclusion : l’islamisation et la soumission aux rĂšgles de la charia font leur chemin selon le plan.

Source en allemand : JournalistenWatch. Traduction Cenator. La nouvelle a aussi paru en Suisse (alémanique) : 20min.ch

Article paru sur le site LesObservateur.ch.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99