Quelles rĂ©percussions pour l’Autriche ?

Le respect du peuple en tant qu’organe souverain et non plus soumis aux eurocrates dictatoriaux.

Quelles rĂ©percussions pour l’Union europĂ©enne ?

Les prĂ©mices de la fin de l’aventure telle qu’elle a Ă©tĂ© pervertie par l’aristocratie bruxelloise et le retour Ă  l’Europe des nations reconnues dans leurs spĂ©cificitĂ©s et sensibilitĂ©s.

Quelles rĂ©percussions sur l’élection prĂ©sidentielle française de l’annĂ©e prochaine ?

Le signal tant attendu qu’il est possible pour la population de s’affranchir d’une classe politique imbue d’elle-mĂȘme, travaillant Ă  dĂ©fendre la caste plutĂŽt que la population.

Quelles autres répercussions envisagez-vous ?

Un nouvel espoir en faveur du Brexit et un signal clair en faveur du groupe de Visegrad concernant l’islamisation de l’Europe. L’Autriche, comme le 12 septembre 1683 avec le soutien du roi de Pologne Jean Sobieski, stoppe l’expansion ottomane. Une puissante claque à la chanceliùre Merkel au passage.

Yvan Perrin est prĂ©sident de l’UDC neuchĂąteloise.