Cela aurait fait un populiste de plus aprùs le magyar Orban
 et le russe Poutine


Qu’est-ce qu’un populiste ? Un patriote qui dĂ©fend l’intĂ©gritĂ© du territoire de sa Nation et s’oppose Ă  l’immigration-invasion ; un homme qui s’oppose aux pitreries Ă©conomiques de la « globalisation », qui dĂ©fend la culture de son pays face aux clowns mondialistes et aux islamistes sortis d’un cauchemar moyenĂągeux.

Bref, c’est un homme attachĂ© Ă  l’identitĂ© nationale et aux valeurs dĂ©gagĂ©es par des siĂšcles d’histoire vĂ©cue ou subie en commun.

C’est, par essence, l’anti-cosmopolite, opposĂ© au brassage des races et au mĂ©tissage universel, opposĂ© aux dingueries de religions exotiques conquĂ©rantes, apportant haine, meurtres et destructions.

Le triomphe d’un populiste dans un petit État d’Europe aurait Ă©tĂ© une leçon Ă  mĂ©diter par tout EuropĂ©en de souche. C’est une promesse de construction de la vĂ©ritable Europe Unie, celles des Nations autochtones et non plus seulement l’union Ă©triquĂ©e des Ă©conomies soumises aux ukases des multinationales.

En rĂ©sumĂ©, c’est une petite Ă©tape, mais les premiers espoirs de victoires sont toujours les plus difficiles Ă  obtenir quand il faut soulever la chape de plomb des mensonges de la propagande solidement Ă©tablie, car disposant de fonds illimitĂ©s.