Sur son adresse twitter que je recommande fortement, Trump adore donner ses scores. Le dernier m’a surpris : The Donald (l’expression vient de sa premiùre femme) reçoit 64 % des voix à New York contre 12 % pour Ted Cruz !

New York : la ville la plus chÚre, cosmopolite et ouverte du monde. Pas mal pour un plouc populiste !

Trump a aussi gagnĂ© en Floride, Ă©tat du sud devenu trĂšs latino, avec une importante population juive. Voici donc que notre futur Adolf Hitler ne fait peur ni aux juifs ni aux cousins des mexicains – qu’on l’accuse de vouloir dĂ©porter.

Au vu de ces chiffres, on peut douter de la dĂ©faite de Trump ! L’ineptie-systĂšme est devenue telle que le systĂšme va perdre partout. Il perdra la bataille monĂ©taire, la bataille gĂ©opolitique, la bataille humanitaire, la bataille politique, la bataille mĂ©diatique.

Maintenant venons-en Ă  la source du problĂšme : pourquoi les AmĂ©ricains votent-ils pour Trump, qu’ils soient riches, pauvres, blancs, noirs, juifs (les IsraĂ©liens d’ailleurs aiment Trump et dĂ©testent Obama), latinos, hĂ©tĂ©ros ou homos ?

Personne plus que moi n’a tempĂȘtĂ© contre les États-Unis depuis des annĂ©es. Je l’ai fait alors que toutes mes sources Ă©taient amĂ©ricaines, Zerohedge.com, Pat Buchanan, Paul Craig Roberts, Michael Snyder, le gauchiste Eric Zuesse ! Et par ces sites, j’étais en phase avec la rĂ©volte anti-Bush et anti-Obama.

Il se trouve que nos amis Américains ont envie de voter Trump pour les 7 raisons suivantes :

  • Ils en ont assez du libre-Ă©change qui a fait disparaĂźtre leur industrie et assez de fabriquer des milliardaires communistes en Chine.
  • Ils en ont assez des vingt millions d’immigrĂ©s clandestins entrĂ©s aux USA depuis les annĂ©es Bill Clinton (ex-partenaire de golf de Trump). Ils en ont assez, et ce quelle que soit leur race.
  • Ils en ont assez du messianisme bidon nĂ©ocon et de la folie des interventions militaires type BHL-Kagan-Nuland aux quatre coins du monde.
  • Ils en ont assez de la montĂ©e folle de la dette, qui est passĂ©e depuis notre dĂ©jĂ  lointain an 2000 de 6 000 Ă  environ 20 000 milliards de dollars.
  • Ils en ont assez de la dictature mĂ©diatique aussi Ă©pouvantable que chez nous, et cela leur donne envie de gifler le systĂšme et ses reprĂ©sentants aux ordres. 7 % des AmĂ©ricains font confiance aux journalistes ! Idem pour les sĂ©nateurs

  • Les AmĂ©ricains ont aussi une rĂ©action anti-Obama bien explicable. Voyez le bilan tordu de ce drĂŽle sur le plan Ă©conomique (chiffres tous truquĂ©s), dĂ©mographique, gĂ©opolitique (Syrie, Libye, Ukraine) sans oublier l’ObamaCare, et vous comprendrez pourquoi les AmĂ©ricains, rĂ©putĂ©s grands enfants un peu naĂŻfs prennent enfin la tĂȘte des rĂ©bellions nationales contre les Ă©lites hostiles du Globalistan !
  • Enfin il y a une septiĂšme raison au vote rebelle : elle s’appelle Donald Trump
 que nos lecteurs ne connaissent qu’à travers les insultes de nos journalistes rĂ©tribuĂ©s par Soros ou par l’État-PS


A propos de l'auteur

Nicolas Bonnal

Essayiste et chroniqueur politique, Nicolas Bonnal est l’auteur d’une quinzaine de livres sur la politique, l’identitĂ©, l’initiation et le cinĂ©ma
 Derniers livres parus aux Éditions Dualpha : Le paganisme au cinĂ©ma ; La chevalerie hyperborĂ©enne ; le Graal et Donald Trump, le candidat du chaos. Il est le correspondant d'EuroLibertĂ©s en Espagne.

Articles similaires