Martial Bild et les sociĂ©taires de l’émission (Caroline Parmentier, StĂ©phanie Bignon, Charlotte d’Ornellas, Nicolas Gauthier, Pierre Gentillet, Philippe Randa), reçoivent la directrice gĂ©nĂ©rale de La fondation pour l’école, Anne Coffinier.

En dĂ©bat : la postĂ©ritĂ© de Jacques Chirac, la scolaritĂ© obligatoire jusqu’à 18 ans et les erreurs d’Angela Merkel.

1. Jacques Chirac, au PanthĂ©on ou dans les couloirs de l’oubli ?

Il y a une dizaine de jours, Jacques Chirac a frĂŽlĂ© la mort et a Ă©tĂ© rapatriĂ© d’urgence Ă  Paris. Depuis son AVC en 2005, la santĂ© de l’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique est dĂ©clinante.
En 2007, 1 % des Français souhaitait que Jacques Chirac se représente. En 2016, 83 % des français gardent un « bon souvenir » des mandats du corrézien qui,toute sa vie politique, aura su susciter et provoquer haine et passions, soutiens et trahisons.

2. Education nationale : Vallaud Belkacem decrĂšte la scolaritĂ© obligatoire jusqu’à 18 ans.

C’est par un tweet, lors des universitĂ©s de l’engagement organisĂ©es par le PS, que le ministre de l’Education Najat Vallaud Belkacem, a fait part de son dĂ©sir de rendre l’école obligatoire de 3 Ă  18 ans.
L’allongement de la scolaritĂ© obligatoire est une vieille revendication portĂ©e Ă  bout de bras par le SNES, le syndicat majoritaire du second degrĂ©.
Mais concrÚtement, cette mesure est-elle réellement envisageable ?

3. Angela Merkel : Entre erreurs historiques, volte-face et mea-culpa


Angela Merkel a laissĂ© entrer 1,1 million de migrants en Allemagne en 2015. Les estimations gouvernementales annoncent l’accueil de 2,5 millions de demandeurs d’asile d’ici Ă  2020.Cette politique a suscitĂ© une trĂšs vive rĂ©action des allemands se traduisant notamment par la dĂ©route du parti de la chanceliĂšre au Ă©lections locales. A. Merkel a du reconnaitre son erreur dans la gestion migratoire et s’est lancĂ©e dans un dĂ©but de mea culpa pour reconquĂ©rir l’opinion. Est ce trop tard ?

4. DĂ©bat Trump-Clinton
Et le gagnant est ?

Pour vous, le gagnant des premiers dĂ©bats entre les candidats Ă  l’élection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine sont ? Et ces dĂ©bats vont-ils influencer durablement le vote des Ă©lecteurs amĂ©ricains pour novembre prochain ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.