La Coupe du monde de football l’a prĂ©sentĂ© en supporter adolescent et cela fut diversement apprĂ©ciĂ© un peu partout sur la planĂšte. Diverses remarques, fidĂšlement rĂ©percutĂ©es par une troupe de mercenaires mĂ©diatiques, tĂ©moignent d’un humour de potache, dont la finesse n’est pas la qualitĂ© dominante.

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron.

D’autres comportements de notre PrĂ©sident-Grand-Timonier sont plus inquiĂ©tants. Il est vite devenu Ă©vident que son mĂ©pris des humbles transparaissait de ses dĂ©cisions. Divers projets de lois ainsi que des rĂ©parties cinglantes font supposer un ego quelque peu dĂ©mesurĂ©, davantage attendu d’un dictateur de rĂ©publique bananiĂšre que d’un chef d’État rĂ©putĂ© dĂ©mocratique.

On s’est beaucoup amusĂ© qu’un PrĂ©sident, fabriquĂ© par les mĂ©dias menteurs de 2016-2017, ait la prĂ©tention de dire ce que doit ĂȘtre la « Bonne Information », par opposition Ă  celle qui lui dĂ©plaĂźt et qu’il qualifie de « Fausse nouvelle » – Fake News, dans son discours franglais de banquier cosmopolite.

Or, l’actualitĂ© nous prĂ©sente un autre aspect du grand homme. DĂšs le 2 mai, le ministre de l’IntĂ©rieur aurait fait savoir aux « hommes du PrĂ©sident » qu’un haut fonctionnaire de leurs services se serait comportĂ© en pseudo-policier brutal, usurpant la fonction et les attributs de vĂ©ritables agents des forces de l’ordre.

En d’autres termes, un agent trĂšs proche du PrĂ©sident-Grand-Timonier, l’accompagnant mĂȘme dans ses dĂ©placements vĂ©locipĂ©diques, se serait comportĂ© en barbouze au petit pied, tabassant un manifestant isolĂ© et dĂ©sarmĂ©.

Pour une fois SOS-Racisme et les autres si utiles associations de la mĂȘme eau ne protestent guĂšre, Ă©tant donnĂ© que ledit haut fonctionnaire temporaire est issu de cette immigration maghrĂ©bine, dont chacun sait qu’elle enrichit considĂ©rablement notre pays d’antique civilisation de ses immenses talents et qualitĂ©s.

Super-Macron s’en Ă©tait pris, lors d’une rĂ©ception au Vatican, Ă  la « Mafia bretonne », et l’on a stigmatisĂ© Ă  juste titre cette sortie imbĂ©cile et injurieuse, qui n’était nullement spirituelle
 sauf Ă  condamner le comportement d’une partie du personnel politique de cette rĂ©gion, mais il aurait Ă©tĂ© bon, dans ce cas, de le prĂ©ciser.

S’il Ă©tait avĂ©rĂ© que Super-Macron ait protĂ©gĂ© une barbouze amie, en dĂ©licatesse avec la loi, on pourrait s’interroger sur un autre aspect de sa trĂšs riche personnalitĂ©. Bill Clinton se recycle actuellement dans le thriller. Il est possible que GĂ©nial-PrĂ©sident-Macron prĂ©pare sa reconversion au cinĂ©ma et qu’il veuille reprendre le rĂŽle oĂč brilla Marlon Brando.

Mais cette reconversion ne peut se faire qu’aprĂšs la fin de ses fonctions de chef de l’État. Au vu de ses prestations de 2017-2018, nul patriote ne verserait de larme si Super-GĂ©nial-PrĂ©sident dĂ©cidait de s’en aller prĂ©maturĂ©ment.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires