« (De Gaulle) un Machiavel de premiÚre force,
totalement dépourvu du moindre scrupule,
dĂšs qu’il estime engagĂ©e la “raison d’État”
et selon les seuls critÚres que lui dicte son esprit »

Entretien avec Bernard Plouvier, préfacier du livre de Lucien Gallimand Origine et déviations du Gaullisme. De Gaulle agent de Reynaud ?, éditions Déterna

Bernard-Plouvier.

Bernard-Plouvier.

Ce livre est passionnant à un double titre, dites-vous


Il apporte des docu­ments dont la plupart sont inĂ©dits et n’ont pas Ă©tĂ© repris par les auteurs universitaires et acadĂ©miques… et l’on comprend pourquoi : ils contredisent en partie la prĂ©sentation usuelle des faits de ces annĂ©es de guerre. Le second intĂ©rĂȘt de l’ouvrage est d’apporter une hypothĂšse singuliĂšre Ă  propos des Ă©vĂ©nements de l’étĂ© 40.

Car l’auteur n’est pas n’importe qui !

Fonctionnaire de l’Instruction publique, puis de l’administration prĂ©fectorale, Lucien Galimand parvient Ă  se faire Ă©lire dĂ©putĂ© radical-socialiste en 1936, dans la Chambre du Front Populaire. Il est particuliĂšrement rĂ©ceptif aux bruits de couloirs de la Chambre au mois de mai 1940. N’étant pas Franc-maçon, il vote sans Ă©tat d’ñme en juillet 1940 les pleins pouvoirs constitutionnels au marĂ©chal PĂ©tain. Il entre en RĂ©sistance en 1941, passe Ă  Londres en 1943 et s’engage dans les Forces Françaises Libres. En 1944, il est officier Ă  l’état-major des FFI, dirigĂ© par le gĂ©nĂ©ral Koenig. Ce n’est donc pas, loin s’en faut, un antigaulliste-nĂ©.

Lucien Galimand développe une hypothÚse singuliÚre sur le rÎle de De Gaulle


Elle tient en deux points : les deux compĂšres Churchill et Reynaud s’entendent Ă  la fois pour dĂ©signer un ou deux pantins, qui serviront de boucs-Ă©missaires, de façon Ă  faire signer une capitulation de l’armĂ©e de mĂ©tropole, et pour continuer la lutte dans l’Empire français. Reynaud, belliciste acharnĂ©, est d’abord tout dĂ©signĂ© pour servir de porte-Ă©tendard, mais il se trouve qu’un gĂ©nĂ©ral de brigade Ă  titre temporaire, rĂ©fugiĂ© en Grande-Bretagne le 17 juin, dĂ©nommĂ© de façon plus que symbolique De Gaulle, a de remarquables dispositions et une forte attirance pour les jeux politiques.

C’est mĂȘme un Machiavel de premiĂšre force ?

Oui, totalement dĂ©pourvu du moindre scrupule, dĂšs qu’il estime engagĂ©e la « raison d’État » et selon les seuls critĂšres que lui dicte son esprit.

De simple « pion » dans le jeu Churchill-Reynaud, il passe au statut de premier rĂ©sistant Ă  l’armistice, puis d’emblĂšme de la RĂ©sistance Ă  l’ennemi. Un personnage historique de grande ampleur est nĂ©, qui transforme l’aventure pour le moins incertaine de la France Libre de l’étĂ© 40 en image d’Épinal, puis en Ă©popĂ©e, utilisant au mieux de ses intĂ©rĂȘts l’hĂ©roĂŻsme des rĂ©sistants de l’intĂ©rieur et celui des soldats de l’armĂ©e d’Afrique du Nord, qui vont se battre Ă  merveille en Tunisie, en Italie, puis des cĂŽtes de Provence au Danube.

Galimand a l’immense mĂ©rite de nous prĂ©senter la prĂ©histoire du phĂ©nomĂšne.

(entretien recueillis par Fabrice Dutilleul, publié dans le quotidien Présent)

Origine et deviations du Gaullisme. De Gaulle agent de Reynaud ? Lucien Galimand, Éditions DĂ©terna, collection « Documents pour l’Histoire », 184 pages, 25 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99