Union europĂ©enne. RĂ©union le 7 novembre Ă  Bruxelles des 27 ministres des Finances de la zone euro. Leur mission : dĂ©gager de premiĂšres pistes de rĂ©flexion en vue d’approfondir l’union Ă©conomique et monĂ©taire (UEM).

Une question trĂšs en vogue dans la bulle europĂ©enne est celle de savoir s’il faut, oui ou non, prĂ©voir une capacitĂ© budgĂ©taire Ă  la zone euro. Question sous-jacente : qui pourrait la gĂ©rer ? Un ministre de la zone euro, peut-ĂȘtre ? La France y est tout Ă  fait favorable.

Espagne. Carles Puigdemont, le leader indĂ©pendantiste et quatre de ses conseillers, tous sous le coup d’un mandat d’arrĂȘt europĂ©en Ă©mis par Madrid, se sont rendus Ă  la police de Bruxelles. La justice belge a maintenant quinze jours pour dĂ©cider si elle les renvoie en Espagne, comme le demande Madrid.

Dommage collatéral. Des milliers de passagers et des centaines de camions, en particulier en partance vers la France, ont été bloqués en Catalogne, par des piquets de grÚve indépendantistes. Les perturbations ont notamment touché les huit TGV reliant Barcelone à la France, affectant 10 000 passagers.

Angleterre. AprĂšs les Panama Papers voici les Paradise Papers. Soit, la fuite de 13,5 millions de documents financiers, provenant notamment d’un cabinet international d’avocats basĂ© aux Bermudes, Appleby, obtenus par le journal allemand SĂŒddeutsche Zeitung.

On apprend ainsi qu’une dizaine de millions de livres sterling d’avoirs de la reine Elizabeth II ont Ă©tĂ© placĂ©s dans des fonds aux Îles CaĂŻmans et aux Bermudes, selon la BBC et The Guardian.

Le scandale de harcĂšlement sexuel qui secoue le monde politique britannique a pris un tournant dramatique avec le suicide de Car Sargeant, 49 ans, qui Ă©tait ministre des CommunautĂ©s et de l’Enfance au sein du gouvernement rĂ©gional du Pays de Galles.

Le Royaume-Uni est empĂȘtrĂ© dans de nombreuses affaires : harcĂšlement sexuel, Ă©vasion fiscale, gaffes diplomatiques. Ainsi Priti Patel, secrĂ©taire d’État, a Ă©tĂ© renvoyĂ© dans l’heure pour des vacances familiales en IsraĂ«l oĂč elle a organisĂ© des rendez-vous sans prĂ©venir Londres.

Priti Patel a Ă©galement reconnu avoir suggĂ©rĂ© Ă  l’État hĂ©breu le versement de fonds de l’aide au dĂ©veloppement britannique Ă  l’armĂ©e israĂ©lienne, pour l’assister dans ses « actions humanitaires » au Golan. Or, la communautĂ© internationale, et a fortiori le Royaume-Uni, ne reconnaĂźt pas l’annexion du Golan par IsraĂ«l. Et le ministre des Affaires Ă©trangĂšres, Boris Johnson pourrait aussi passer Ă  la trappe.

Italie. Élection municipale partielle Ă  Rome. La candidate du Mouvement 5 Ă©toiles (M5S) arrive en tĂȘte (30,2 %) devant le centre droit. Mais le plus surprenant n’est pas lĂ , il est dans l’effondrement du Parti dĂ©mocrate et l’explosion de la liste du parti fasciste Casa Pound avec 9 % des voix et dĂ©passant les 20 % dans certains quartiers.

En Sicile, c’est le candidat de la droite, Nello Musumeci, qui a remportĂ© les Ă©lections pour le poste de gouverneur de la rĂ©gion autonome malgrĂ© une faible participation (46,7 %). Nello Musumeci est surnommĂ© le « fascista perbene » ou « fasciste comme il faut ». Toutefois les scores du M5S confirment la soliditĂ© de son socle Ă©lectoral.

Espagne. Les Ă©lections catalanes du 21 dĂ©cembre prochain verront s’affronter les deux formations indĂ©pendantes, le Parti dĂ©mocrate de Catalogne (PDeCAT), parti de M. Puigdemont, exilĂ© en Belgique et la Gauche rĂ©publicaine de Catalogne (ERC), d’Oriol Junqueras, en dĂ©tention prĂ©ventive Ă  Madrid. Autant dire que ce n’est pas gagnĂ© pour les indĂ©pendantistes.

Suisse. Le dĂ©putĂ© des Verts, Jonas Fricker, dĂ©sireux d’affirmer ses arguments contre l’élevage industriel en gĂ©nĂ©ral et le traitement rĂ©servĂ© aux cochons en particulier, a dĂ©clarĂ© que les Juifs dĂ©portĂ©s dans les camps d’extermination avaient de meilleures chances de survie que les porcs amenĂ©s Ă  l’abattoir. Il a Ă©tĂ© contraint Ă  la dĂ©mission.

Russie. Service minimum pour le centenaire de la RĂ©volution d’Octobre. Le 25 octobre n’est plus un jour fĂ©riĂ©. Poutine l’a remplacĂ© par la fĂȘte de l’UnitĂ© de la nation qui commĂ©more la victoire en 1612 de Kouzma Minine et Dmitri Pojarski sur les troupes polonaises.

« Pourquoi faudrait-il fĂȘter quelque chose ? Je ne comprends pas votre question », a rĂ©cemment lancĂ© le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, Ă  un journaliste qui l’interrogeait sur le silence de l’administration prĂ©sidentielle.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.