Union européenne. Le Parlement européen a levé l’immunité parlementaire de l’élue du FN Marie-Christine Boutonnet, poursuivie par la justice dans l’affaire des emplois présumés fictifs d’assistants d’eurodéputés du parti.

Grèce. Bonne saison touristique pour ce petit pays massacré par la finance internationale et le FMI. Elle a accueilli cette année 30 millions de touristes. La Grèce et l’Italie sont les deux mamelles de la culture européenne.

Tourisme grece

Grande-Bretagne. Les dĂ©putés britanniques se sont prononcés lundi pour la première fois sur le projet de loi gouvernemental destiné à mettre fin à la suprématie du droit européen, en pleine polémique sur l’étendue des pouvoirs que ce texte octroie à l’exécutif.

Première victoire de Theresa May au Parlement depuis sa déroute aux législatives : son projet de « loi de retrait de l’UE » a été approuvé dans son principe par les députés, marquant un pas décisif dans le processus du Brexit. Les négociations vont pouvoir se poursuivre avec les 27.

Espagne. Deux lois visant à la sécession ont été votĂ©es en Catalogne par une majorité relative. Ce qui a été entériné de la sorte, c’est la rupture unilatérale et brutale non seulement avec l’Espagne, mais aussi au sein de la Catalogne elle-même : un pays désormais déchiré, divisé en deux factions irréconciliables (à 50 % chacune) : les sécessionnistes et les partisans du maintien de l’union avec l’Espagne. Affaire à suivre.

Depuis 2012, les Diadas – fête nationale de la Catalogne chaque 11 septembre à 17 h 14 précise – destinées à revendiquer l’indépendance brassent une foule considérable – entre 1 et 2 millions de personnes selon les indépendantistes – dans les rues de Barcelone. Pour les leaders séparatistes, cette mobilisation est leur meilleur argument face à la légalité qu’incarne l’État espagnol.

Comme en 2016, la maire de Barcelone, Ada Colau, a préféré éviter de défiler aux côtés des partisans de l’indépendance. C’est à Santa Coloma de Gramenet, ville ouvrière de la banlieue de la capitale catalane, que l’ancienne militante du droit au logement a voulu célébrer la Diada.

Le nombre de migrants clandestins arrivés en Espagne depuis le début de l’année a augmenté de 88,1 % par rapport à 2016, a indiqué mardi le ministre espagnol de l’Intérieur.

Au 11 septembre, 15 473 migrants étaient entrés clandestinement en Espagne, dont 11 162 par la voie maritime et 4 311 par la voie terrestre : l’Espagne pourrait dépasser dès cette année la Grèce et devenir la deuxième porte d’entrée de l’immigration clandestine par mer dans l’UE.

Le parquet général d’Espagne vient d’ordonner aux procureurs des quatre provinces de Catalogne de citer à comparaître les édiles participant à l’organisation du scrutin dont Barcelone.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.