Union europĂ©enne/Europe. La signature d’un accord avec l’Iran avait permis la levĂ©e des sanctions sous l’ùre Obama. Sous pression d’IsraĂ«l, Donald Trump ne l’entend pas de cette oreille et veut une rectification de ce traitĂ© au risque de lever l’assouplissement des sanctions amĂ©ricaines. Les EuropĂ©ens qui tiennent Ă  ce traitĂ© tergiversent sur la rĂ©ponse Ă  apporter l’oukaze de l’autre tarĂ© de Trump.En 2017, 650 000 primo-demandeurs d’asile ont introduit une demande de protection internationale dans les États membres de l’UE, soit deux fois moins qu’en 2016 quand 1 206 500 demandeurs ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s, niveau comparable Ă  celui de 201 avant les pics de 2015 et 2016.

Les Syriens (102 400 demandeurs), les Irakiens (47 500) et les Afghans (43 600) sont en 2017 les trois principales nationalitĂ©s des personnes sollicitant un protection dans l’UE, soit 30 % des demandeurs d’asile.

Allemagne. La mĂšre Merkel a coincĂ© aux propos tenus par son ministre de l’IntĂ©rieur, Horst Seehofer, par ailleur prĂ©sident du parti conservateur bavarois (CSU). « L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne. L’Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche chomé, les jours fériés chrétiens et les rituels comme Paques, la Pentecote ou Noel, eux, en font partie », a-t-il dĂ©clarĂ© au Bild.

Olaf Scholz, ministre des finances, vient de nommer Jörg Kukies secrĂ©taire d’État en charge de l’Europe et des MarchĂ©s financiers. Or, ce monsieur Ă©tait le coprĂ©sident du directoire de la banque d’affaires Goldman Sachs en Allemagne et en Autriche pour laquelle il a ƓuvrĂ© pendant 17 ans. Banque qui a trempĂ© dans de nombreux scandales financiers dont le maquillage des comptes de la GrĂšce n’est pas le moindre.

Dans la ville de Trèves, en Rhénanie-Palatinat, qui a vu naître Karl Marx le 5 mai 1818, on vient d’inaugurer des feux de signalisation à l’effigie de l’auteur du Capital. Lorsque le feu Marx est rouge, il ouvre exagĂ©rĂ©ment les bras ; lorsqu’il est vert, il porte un livre.

Angleterre. Le doyen de l’abbaye de Westminster, le pĂšre John Hall, a rendu le plus grand des honneurs Ă  Stephen Hawking en annonçant que ses cendres seraient enterrĂ©es dans le haut lieu de la nation anglaise, oĂč sont inhumĂ©es‹les plus grandes personnalitĂ©s‹du pays.

Theresa May a fait le forcing Ă  Bruxelles pour obtenir une condamnation unanime de la Russie par l’UE. Elle a prĂ©sentĂ© Poutine comme un « ennemi stratĂ©gique », un dĂ©fi pour le continent qui « va durer des annĂ©es ».

Mais plusieurs États membres se sont montrĂ©s trĂšs rĂ©ticents face Ă  une escalade avec Moscou, faute de preuves irrĂ©futables. La GrĂšce, l’Italie, la Hongrie, l’Autriche et Chypre se rangent aussi parmi les partisans de la modĂ©ration. RĂ©sultat des courses, l’Europe a dĂ©cidĂ© de simplement rappeler « pour consultation » son ambassadeur Ă  Moscou.

Espagne. Carl Puigdemont Ă©tant dĂ©sormais hors course pour la prĂ©sidence de la Catalogne, les indĂ©pendantistes doivent trouver un autre candidat. Celui qui tient la corde serait Jordi Turull, le numĂ©ro trois de la Junt per Catalunya (JpC). Qui s’est quand mĂȘme tapĂ© sept mois de prĂ©ventive. Mais au final il a Ă©chouĂ©, ne recueillant que 64 voix sur les 69 nĂ©cessaires.

NorvĂšge. La ministre norvégienne de la justice, Sylvi Listhaug, a annoncé sa démission, mardi 20 mars, peu avant le vote programmé d’une motion de défiance par le Parlement. Elle avait accusĂ© le parti travailliste « de penser que les droits des terroristes Ă©taient plus importants que la sĂ©curitĂ© de la nation. »

Pays-Bas. La pression touristique devenant trop forte Ă  Amsterdam, l’Office du tourisme nĂ©erlandais a dĂ©cidĂ© de ne plus faire la promotion de la ville. Il oriente les journalistes et Ă©diteurs vers d’autres destinations, mais ne leur fournit plus d’informations sur Amsterdam.

Russie. Commeil fallait s’y attendre, Vladimir Poutine a Ă©tĂ© rĂ©Ă©lu pour un quatriĂšme mandat Ă  la tĂȘte de la Russie avec 73,9 % de suffrage. En deuxiĂšme position, le candidat du Parti communiste, Pavel Groudinine, 11,2 % puis l’ultranationaliste Vladimir Jirinovski (6,7 %), enfin la journaliste KsĂ©nia Sobtchak (2,5 %).

Moscou a accusĂ© Londres d’avoir‚« directement‹ou indirectement‹mis en scĂšne » l’empoisonnement de l’ex-espion SergueĂŻ Skripal en Angleterre. Le gouvernement britannique dit rĂ©flĂ©chir Ă  de nouvelles sanctions contre la Russie, qu’il accuse‹de l’attaque. Les Anglais sont assez tordus pour avoir imaginĂ© un tel scenario.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99