par Olivier Bault.

Six jours aprĂšs les Ă©lections lĂ©gislatives hongroises, la publication des rĂ©sultats dĂ©finitifs samedi est venue confirmer la majoritĂ© constitutionnelle du Fidesz et de ses alliĂ©s chrĂ©tiens-dĂ©mocrates. Avec 49,40 % des voix en sa faveur et 133 sur 199 siĂšges Ă  l’AssemblĂ©e nationale, les amis de Viktor OrbĂĄn ont gagnĂ© plus d’un demi-million d’électeurs par rapport aux Ă©lections de 2014, tandis que les partis d’opposition ont stagnĂ©. La forte mobilisation des Ă©lecteurs, avec le meilleur taux de participation depuis plus de 15 ans, confĂšre Ă  la majoritĂ© parlementaire une lĂ©gitimitĂ© accrue.

Pourtant, samedi Ă©tait aussi le jour choisi par l’ensemble des partis d’opposition – y compris le parti nationaliste Jobbik, qui s’était alliĂ© Ă  la gauche pour ces Ă©lections – et les ONG de la nĂ©buleuse Soros pour appeler les Hongrois Ă  manifester Ă  Budapest afin de demander un nouveau scrutin. La manifestation a Ă©tĂ© un succĂšs pour l’opposition, avec quelque 100 000 manifestants, ce qui n’était pas arrivĂ© depuis trĂšs longtemps. NĂ©anmoins, les accusations de fraude Ă©lectorale avancĂ©es par certains n’ont pas Ă©tĂ© Ă©tayĂ©es par des exemples concrets et 100 000 personnes, c’est toujours beaucoup moins que les 2,8 millions de Hongrois ayant votĂ© pour le Fidesz le 8 avril. Mais, comme le porte-parole du Fidesz l’affirmait jeudi aprĂšs la prĂ©sentation au Parlement europĂ©en d’un projet de rĂ©solution pour sanctionner la Hongrie, « les reprĂ©sentants de l’empire Soros ne respectent pas les rĂ©sultats des Ă©lections. »

Et ils les respectent d’autant moins que la nouvelle AssemblĂ©e nationale hongroise, qui se rĂ©unira le 7 mai, va d’abord dĂ©battre d’un ensemble de projets de loi prĂ©sentĂ© en fĂ©vrier sous le nom de lois « Stop Soros », en rĂ©fĂ©rence au fameux plan Soros, publiĂ© par le milliardaire amĂ©ricain d’origine juive hongroise, qui prĂ©voit de faire venir un million d’immigrants chaque annĂ©e en Europe. Selon ces projets de loi, les ONG soutenant l’immigration seront soumises Ă  une autorisation prĂ©alable dĂ©livrĂ©e par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur, aprĂšs examen des considĂ©rations de sĂ©curitĂ©. Les ONG seront en outre taxĂ©es Ă  hauteur de 25 % sur les fonds reçus de l’étranger, et les personnes organisant l’immigration illĂ©gale pourront ĂȘtre interdites de sĂ©jour Ă  moins de 8 km de la frontiĂšre, ou mĂȘme sur tout le territoire hongrois pour les personnes Ă©trangĂšres.

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99