Les Ă©lites intellectuelles n’en finissent pas de gloser sur le populisme qui envahit peu Ă  peu cette Europe libĂ©rale mondialisĂ©e en voulant en construire une autre : celle des peuples. Or, l’argument le plus souvent employĂ© se garde bien d’en rechercher les vĂ©ritables causes, de peur d’en faire la promotion : l’immigration massive et la limitation des souverainetĂ©s populaires. Au contraire, un matraquage mĂ©diatique incessant, jumelĂ© aux arguments macroniens notamment, manipule les chiffres – ou omet de les donner dans leur intĂ©gralitĂ©- et affirme sans complexe que l’immigration est passĂ©e de prĂšs d’un million en 2015 Ă  70 000 en 2017 (chiffres entendus en boucle sur les grandes chaĂźnes nationales et d’information). Soixante-dix mille pour toute l’Europe ! Le principe du « plus le mensonge est gros plus ça passe » s’épanouit avec bonheur. Qu’on le rĂ©pĂšte sans cesse : il n’y a pas de crise migratoire. Seulement une crise politique manigancĂ©e par les populistes polonais, autrichiens, hongrois et italiens.

populisme

populisme

Ce qui amĂšne Ă  la seconde cause rĂ©elle : la limitation des souverainetĂ©s des peuples et le dĂ©ficit dĂ©mocratique manifeste de cette Europe financiarisĂ©e. Les mĂ©dias, Macron, Merkel et quelques autres tournent la difficultĂ© en n’évoquant qu’une « crise politique », sorte de complot fomentĂ© par leurs adversaires fascisants, qui se rĂ©sume en un « dĂ©fi dĂ©mocratique » devant mobiliser pour « écraser la peste brune dans l’Ɠuf ». De nombreux intellectuels europĂ©istes tentent aussi d’imposer le terme de « national-populisme » pour susciter des rĂ©miniscences. Ça, c’est mobilisateur.

Mais voilĂ  alors que surgit l’argument : « la crise Ă©conomique (de 2008) explique fondamentalement le populisme en Europe ». Certains modĂšrent toutefois le propos, comme le politologue bien-pensant Jacques Rupnik. Mais le message est clair : dĂ©montrer que pour voter « populiste » il faut ĂȘtre un indigent, peu ou pas diplĂŽmĂ©, un aigri, frappĂ© par les difficultĂ©s du chĂŽmage, du sous-emploi ou de la pauvretĂ©. L’argument est tellement faible qu’on ne peut croire Ă  la sincĂ©ritĂ© des intelligentes Ă©lites qui l’emploient rĂ©guliĂšrement. C’est bien ce qui interpelle, car outre le fait de dĂ©tourner des vĂ©ritables motifs qui pourraient gĂȘner, l’argument cantonne le vote « populiste » Ă  une partie sĂ©grĂ©guĂ©e des populations europĂ©ennes, le dĂ©lĂ©gitimant et en suggĂ©rant en miroir que lorsqu’on est intelligent et pas aux abois Ă  titre personnel, on ne peut pas voter « populiste ». Quel mĂ©pris du peuple se camoufle derriĂšre un tel argument !

D’autant, en contrepoint, qu’un Ă©conomiste spĂ©cialiste des USA, invitĂ© de l’excellent et trĂšs objectif Philippe Vandel sur Europe 1, vient expliquer que toutes les campagnes menĂ©es contre Trump, et notamment la plus rĂ©cente sur une prĂ©tendue « bĂȘtise » et un discernement « d’un enfant de CM2 » sont fausses et que Trump est beaucoup plus intelligent qu’il n’y paraĂźt. Pour preuve, les USA ne se sont jamais aussi bien portĂ©s Ă©conomiquement depuis les annĂ©es Reagan : une croissance Ă  plus de 4 % et un chĂŽmage Ă  moins de 4 %, ce qui crĂ©e une situation de pĂ©nurie de main-d’Ɠuvre aux USA et une augmentation corollaire des salaires. Pas mal pour l’imbĂ©cile dĂ©peint par les mĂ©dias !

« Pourquoi donc ces campagnes anti-Trump », interroge alors Philippe Vandel ? Parce que la haine politique contre Trump interdit de lui reconnaĂźtre quelque succĂšs que ce soit ! ObjectivitĂ© bien connue de la presse qui ne fomente jamais aucun complot
 c’est bien connu. L’économiste va mĂȘme jusqu’à affirmer que les tweets Ă©conomiques de Trump sont exacts. Vandel, exaspĂ©rĂ©, lance en conclusion un : « oui, mais, Trump lance aussi beaucoup de fake news dans ses tweets ! ». IndĂ©crottable ! Et voilĂ  un Ă©conomiste qui ne sera jamais plus invitĂ© dans les mĂ©dias.

Trump populiste au minimum ; Trump populiste ET idiot c’est encore mieux ! Dommage que dans le pays le plus puissant du monde, les exceptionnels rĂ©sultats Ă©conomiques qu’aucun de ses prĂ©dĂ©cesseurs, adorĂ©s des mĂ©dias, n’avaient atteint, le soient par un tel prĂ©sident
 populiste ET idiot. Rappelons que la France peine Ă  atteindre 1,7 % de croissance avec un chĂŽmage Ă  prĂšs de 10 %, avec un prĂ©sident dĂ©mocrate, libĂ©ral ET intelligent. Mais ici toujours pas de prĂ©sident populiste Et idiot
 Ouf !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse", "La dĂ©mocratie interdite" et "Histoire et formation de la pensĂ©e politique".

Articles similaires