Les Allemands des SudĂštes. Un drame ignorĂ© : l’expulsion des Allemands des SudĂštes aprĂšs la IIe Guerre mondiale, Pierre Brouland, Ă©ditions Dualpha, collection « VĂ©ritĂ©s pour l’Histoire », dirigĂ©e par Philippe Randa,

Les Allemands des SudĂštes

"Entretien avec Pierre Brouland"

« Des milliers d’Allemands furent expulsĂ©s de leur domicile, emprisonnĂ©s dans des camps de fortune, envoyĂ©s Ă  pied vers l’Allemagne ou l’Autriche, victimes de nombreuses exactions et massacrĂ©s par centaines. Loin d’ĂȘtre spontanĂ©es, ces violences Ă©taient voulues et planifiĂ©es... Lire la suite

La Hongrie, sentinelle de l'Europe

La Hongrie sentinelle de l’Europe

"Entretien avec Jean-Claude Rolinat"

« La Hongrie est un pays Ă  la longue mĂ©moire, injustement traitĂ© par l’histoire, une terre matrice d’un peuple courageux » Entretien avec Jean-Claude Rolinat, auteur de La Hongrie sentinelle de l’Europe (Ă©ditions Les bouquins de synthĂšse nationale) (propos recueillis par Fabri... Lire la suite

Charlemagne

Sacré Charlemagne !

"L’abominable histoire de France"

À la mort de PĂ©pin le Bref, en 768, le royaume fut partagĂ© entre ses deux fils, Carloman et Charles. Mais la mort de Carloman, en 771, laissa Charles seul maĂźtre. Il avait alors vingt-neuf ans et devait vivre quarante-trois ans de plus. Et pour un roi, la longĂ©vitĂ© est le commenc... Lire la suite

Childéric III.

PĂ©pin en bref

"L’abominable histoire de France"

Charles Martel avait partagĂ© son pouvoir entre ses fils, et ceux-ci (sans toutefois abandonner une parcelle de pouvoir) avaient restaurĂ© un roi mĂ©rovingien, ChildĂ©ric III. Et quand, en 747, Carloman se retira en l’abbaye du mont Cassin, PĂ©pin se retrouva seul maĂźtre. Mais toujour... Lire la suite

Pierre Laval.

Pierre Laval, le maudit
 et l’alibi inusable

"L’équitĂ© s’avĂšre indispensable Ă  qui prĂ©tend Ă©crire sur l’histoire"

ÉlevĂ© dans une famille de gaullistes inconditionnels, Ă©tant personnellement fort respectueux de la mĂ©moire du marĂ©chal Philippe PĂ©tain, l’unique stratĂšge français de la Grande Guerre et son meilleur tacticien, je n’avais a priori aucune affection pour Pierre Laval, le seul Gitan ... Lire la suite

14 juillet la fete nationale

Origine du 14 juillet

"L'histoire de notre jour de fĂȘte nationale"

https://youtu.be/YTEoKbncL2s Vous avez aimĂ© cet article ? EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent un... Lire la suite

Camus autrement, glorieux Prix Nobel et fils de « chez nous Îtres »

"Entretien avec Jean-Pierre Brun, auteur de Camus autrement"

  « Tel le PhĂ©nix le bel Albert semble renaĂźtre de ses cendres. Celui que l’intelligentsia avait anathĂ©matisĂ©, pulvĂ©risĂ©, avant de le jeter dans les poubelles de l’histoire est rĂ©apparu semble-t-il, plus fringant que jamais » Entretien avec Jean-Pierre Brun, auteur d... Lire la suite

La Patrie, aux grands hommes reconnaissante

"Une panthĂ©onisation n’est toutefois pas un gage de reconnaissance durable de la Nation"

Certes, la grandissime Simone ne sera nullement la premiĂšre femme Ă  ĂȘtre panthĂ©onisĂ©e, mais elle sera la premiĂšre Ă  y entrer avec la dĂ©pouille de son mari, pour complaire aux exigences familiales et personnelles (on est modeste ou on ne l’est pas). (suite…)... Lire la suite

Mon Panthéon est décousu

"Comment goûter à un vrai repos éternel dans un pareil zoo ?"

C’est fou cette propension qu’ont les gens Ă  prĂ©tendre honorer des personnes qui ne leur ont rien demandĂ©. J’imagine volontiers que cette malheureuse Simone Veil (pas la philosophe, l’autre), n’avait pas imaginĂ© une seule seconde finir sa vie au PanthĂ©on. Encore moins que l’on im... Lire la suite