Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard. Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme trouvĂ© une ascen... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard.   Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme tr... Lire la suite

Charlemagne

Charles, Karl ou Carolus ?

"L’abominable histoire de France"

Sur le parvis de la cathĂ©drale de Paris s’élĂšve une statue massive de Charlemagne. Mais, au fait, qu’est qu’elle fiche là ? N’aurait-elle pas plutĂŽt sa place Ă  Berlin ? En tout cas, les efforts des historiens du XIXe siĂšcle, pour faire de Charlemagne le prĂ©dĂ©cesseur d’Hugues Cape... Lire la suite

Charlemagne

Sacré Charlemagne !

"L’abominable histoire de France"

À la mort de PĂ©pin le Bref, en 768, le royaume fut partagĂ© entre ses deux fils, Carloman et Charles. Mais la mort de Carloman, en 771, laissa Charles seul maĂźtre. Il avait alors vingt-neuf ans et devait vivre quarante-trois ans de plus. Et pour un roi, la longĂ©vitĂ© est le commenc... Lire la suite

Childéric III.

PĂ©pin en bref

"L’abominable histoire de France"

Charles Martel avait partagĂ© son pouvoir entre ses fils, et ceux-ci (sans toutefois abandonner une parcelle de pouvoir) avaient restaurĂ© un roi mĂ©rovingien, ChildĂ©ric III. Et quand, en 747, Carloman se retira en l’abbaye du mont Cassin, PĂ©pin se retrouva seul maĂźtre. Mais toujour... Lire la suite

Villa mérovingienne

Martel en tĂȘte

"L'abominable histoire de France"

DĂšs l’époque de Dagobert, une puissante famille avait Ă©mergĂ©, appuyĂ©e sur un vaste rĂ©seau de clientĂšles et d’immenses domaines dans les vallĂ©es de la Meuse et de la Moselle. Son chef, PĂ©pin de Landen, Ă©tait maire du palais du royaume d’Austrasie. Et son fils, Grimoald, osa dĂ©trĂŽn... Lire la suite

Charles Martel

Le bonheur est dans le pré

"L’abominable histoire de France"

L’époque mĂ©rovingienne se caractĂ©rise par le dĂ©clin des villes, dont le rĂŽle administratif et mĂȘme commercial diminua. Ce dĂ©clin entraĂźna, dans un premier temps, celui du christianisme, qui avait Ă©tĂ© en premier lieu urbain. (suite…)... Lire la suite

Rois fainéants

Les rois fainéants

"Abominable histoire de France"

Les quatre fils de Clovis se partagĂšrent son hĂ©ritage, et il en fut ainsi Ă  chaque gĂ©nĂ©ration. Mais ces partages ne se firent pas au petit bonheur, car l’unitĂ© des royaumes francs perdura. TantĂŽt ils respectaient l’ancien dĂ©coupage de la Gaule, tantĂŽt ils partageaient les provinc... Lire la suite

Mérovée

Récits des temps mérovingiens

"Abominable histoire de France"

AprĂšs Clovis, on pouvait espĂ©rer que l’histoire de France allait enfin commencer. Las ! Voici que s’ouvrent aussitĂŽt trois longs siĂšcles de dĂ©cadence, ceux de la dynastie des MĂ©rovingiens. Elle commença dans le crime et finit dans la paresse, si l’on en croit les rĂ©cits hauts en ... Lire la suite

Clovis vase Soissons

Mais qui l’a cassé ?

"L'abominable histoire de France"

À force de parler des Francs et de Clovis, il va enfin falloir rĂ©pondre Ă  la question que tout le monde se pose depuis quinze siĂšcles : qui, mais qui a cassĂ© le vase de Soissons ? Ou, plus exactement, pourquoi nous raconte-t-on (ou nous racontait-on, du temps qu’on apprenait l’hi... Lire la suite