Macron, l’hĂ©ritier

"MĂ©ditons le bilan qu’il endosse
"

S’il faut en croire certains Ă©chotiers, Emmanuel Macron serait non seulement le chouchou de la haute finance et de tout ce qui gravite autour de l’économie globale, mais aussi considĂ©rĂ© par notre actuel PrĂ©sident comme son hĂ©ritier, comme le « continuateur de son quinquennat ». ... Lire la suite

La France macronisée

"Les mƓurs de voyous de nos honorables excellences de la Ve tirent leur origine des « Grands AncĂȘtres"

Le candidat Macron, peut-ĂȘtre dopĂ© par le muguet, Ă  moins que ce ne soit par les sondages, joue de plus en plus Ă  l’hercule de foire. Dans sa derniĂšre pitrerie, il vient de faire de Madame Le Pen la candidate de l’Anti-France ! (suite…)... Lire la suite

Pour Macron, tout est bon !

"Curieuse campagne que celle de 2017"

Tant que la France n’est pas encore sous le rĂ©gime de la Charü’a, l’on peut rĂ©pĂ©ter le proverbe : « Dans le cochon, tout est bon ». Pour le candidat Macron, il n’est aucun artifice de propagande, aucune bassesse, aucune impudence morale qui soit inadapté : pour sa campagne, tout ... Lire la suite

La poursuite de la Longue Marche

"Deux enseignements principaux sont à retenir du scrutin du 23 avril 2017"

Que Madame Le Pen arrive, comme son pĂšre avant elle, au 2e tour d’une PrĂ©sidentielle, voilĂ  qui conforte toutes celles et tous ceux, depuis le dĂ©but de l’ùre globalo-mondialiste – inaugurĂ©e en 1976, pour le cas français, par la loi Giscard-Chirac de regroupement familial des immi... Lire la suite

Curieux reproches ou le triomphe de l’analyse superficielle

"Les politologues, gens aussi savants et sĂ©rieux qu’utiles"

Depuis quelques jours, il est de bon ton d’ironiser sur la virĂ©e dans une brasserie chic (et aux prix coquins) du candidat Macron, aprĂšs son premier triomphe. De la mĂȘme façon, l’on a reprochĂ© au candidat Fillon ses costumes hors de prix et l’on avait, en son temps, moquĂ© les asp... Lire la suite

Prochaine étape : le triomphe de la Haute Finance sur le populisme

"Sous Georges Pompidou, RF ne signifiait plus : République Française, mais Rothschild FrÚres"

Les dĂ©s en sont jetĂ©s et Mignon-Macron triomphe sur toute la ligne. La premiĂšre place du podium lui revient, accompagnĂ©e d’une foule de dĂ©sistements. Tous les fĂ©aux lĂ©cheurs de bottes du grand capital se prĂ©cipitent pour lui apporter aide et soutien : la droite affairiste comme l... Lire la suite

Démagogue et crétin

"La DĂ©mocratie ne repose que sur l’égalitĂ© des droits et sur la mĂ©ritocratie"

Les annĂ©es Ă©lectorales sont Ă©minemment favorables Ă  la prolifĂ©ration des spĂ©cimens de ces deux variĂ©tĂ©s indissolublement accouplĂ©es, car, sans son cortĂšge de crĂ©tins qui ne demandent qu’à ĂȘtre dupĂ©s, le dĂ©magogue n’est rien. Comme les hystĂ©riques et les psychopathes, le dĂ©magogue... Lire la suite

La fin d’une Ripoublique ou la promesse d’un nouvel État ?

"Par le peuple, pour le peuple
 ou le néant"

La mochetĂ© morale de la campagne des prĂ©sidentielles (et ce sera pire lors des lĂ©gislatives suivantes) ne fait que rĂ©vĂ©ler la profondeur de notre dĂ©chĂ©ance : la Nation française, submergĂ©e d’inutiles alluvions d’origine extra-europĂ©enne, est aveulie, vulgaire, minable. (suite&he... Lire la suite