9 avril 2020

En France, la seule identité doit être l’identité française

Par Jérémy Silvares Jeronimo

Le Monde est vaste, peuplé de milliers de peuples différents, certains nombreux, d’autres moins, certains faibles, d’autres puissants, des peuples riches, d’autres pauvres, des peuples fiers, d’autres moins… Tous ont en commun le fait d’avoir une identité qui leur est propre, forgée au long de milliers d’années. Certains peuples ont disparu, et avec eux leur identité. D’autres ont survécu mais ont perdu leur identité, ce qui était pour Homère une chose bien pire que la mort. Nous aussi, français, avons une identité, menacée par l’immigration de masse et les constantes attaques de la part de nos propres élites, toujours prêtes à cracher sur le passé. Pourtant il est de notre devoir de la protéger cette identité, car elle est mortelle.carte France Gaulois

Les origines de la France sont celto-germanique et gréco-romaine.(1)

Point de racisme dans ce que j’affirme, de simples faits anthropologiques, historiques et sociologiques. La France s’est construite à travers les guerres pour s’agrandir ou se protéger sous les bannières de la Royauté comme sous le drapeau de la République. Mais la France c’est également ces artistes, peintres, compositeurs, ces inventeurs et ces mille et un métiers qui ont donné les bâtisseurs de cathédrales, la si riche et variée gastronomie française, mais aussi ces paysages façonnés par l’homme et ces millions d’anonymes qui se sont succédé sur ces riches terres de France. Mais pour quelle raison, si je défends le droit de protéger mon identité française en France, dois-je refuser ce droit aux autres peuples chez eux ?

Cela fait quelques mois que je lis ici et là qu’en Chine il y aurait plus d’un million de ouïghours emprisonnés dans des camps de rééducation. Et ce qui me consterne, c’est le nombre de commentaires, lu sur des sites de réinformation, qui félicitent les chinois. Basiquement, pour une partie des patriotes français, comme il y a une islamisation galopante en France, du terrorisme islamique et des problèmes avec des jeunes musulmans dans les quartiers, automatiquement on devrait appuyer le régime communiste chinois qui se défendrait légitimement d’une population un peu trop envahissante et rétive… En substance : « Bien fait pour eux, pourquoi la France ne fait-elle pas la même chose ? »

J’appuie les Ouïghours musulmans contre les chinois. Tout comme j’appuie les Tibétains, mais aussi les Mongols qui subissent la pression démographique chinoise. Car ce que les Tibétains et les Ouïghours subissent est un Grand Remplacement ni plus ni moins, sauf que là-bas on parle de “sinisation”. Les Ouïghours vivent sur ces terres depuis des siècles et des siècles ainsi que les Tibétains.(2)

Les chinois ne font rien d’autre que détruire des identités séculaires ou millénaires à travers une immigration massive de chinois d’ethnie Han, et en détruisant les cultures locales (démolitions des temples, des statues, etc.). Même si c’est à 8 000 km de distance, c’est tout aussi terrible que ce qui nous arrive.

Ici en Occident, l’immigration de masse promue par la caste mondialiste et le « métissage » qu’elle prône tue la diversité, il n’y aura plus d’ethnie, à part un mélange à la brésilienne, plus de langues, à part un anglais réduit à 500 mots (pour le business), plus de religions, à part celle des droits de l’Homme, plus de culture, à part celle du divertissement facile… finalement nous serions tous égaux, des zombies de la consommation.

Les religions, les mythes, les langues, les styles de musique, les habits, la gastronomie, la vision de l’amour. La voilà la vraie richesse de la Terre. Les héros et dieux des peuples grandissent l’Histoire Humaine. La mondialisation c’est l’appauvrissement de la richesse identitaire des peuples. Qui voudrait manger dans un MacDonald à Oulan-Bator? Pourquoi visiter le Bhoutan si c’est pour finir dans un cinéma à voir un film de Marvel ? Visiter le Japon pour finir à Disney Land Asie, quelle tristesse…

Tout peuple mérite mon respect. Qu’il soit jaune ou rouge, basané, noir ou blanc, de religion islamique, juive, bouddhiste, animiste,païenne ou chrétienne, tout peuple doit être maître chez lui, et l’on doit valoriser sa différence. Comme le disait Dominique Venner, « (…) Dans leur diversité, les hommes n’existent que par ce qui les distingue, clans, peuples, nations, cultures, civilisations, et non par ce qu’ils ont superficiellement en commun. (…) chaque civilisation a sa manière singulière, qui n’appartient qu’à elle, de ritualiser l’amour, d’accommoder les aliments et les boissons (…) »(3)

En France la seule identité doit être l’identité française.

Notes

(1) Si nous avions voulu remonter encore plus loin dans le temps, nous aurions parlé des « vieux européens » – en anglais Old European – et des Indo-Européens. Pour plus d’informations sur les peuples pré-indo-européens qui habitaient en Europe avant l’arrivée des Indo-Européens (natifs de l’actuel Ukraine), voir le livre de Marija Gimbutas, The Goddesses and Gods of Old Europe : Myths and Cult Images.

(2) En 2012 ils représentent environ 45 % de la population du Xianjiang, région natale des Ouïghours. En ce qui concerne l’histoire, je reprends l’explication donnée par le Dictionnaire Encyclopédique Général qui en fait un petit résumé: « Ouïghours, peuple turc qui au milieu du VIIIe siècle établit un empire dans la région de l’actuelle Mongolie (entre l’Altai et le lac Baikal), ruiné par les Kirghiz en 840, les Ouïghours se dispersèrent, gagnant surtout la Chine, où ils se convertirent au bouddhisme. La langue, la littérature, la civilisation des Ouïghours exercèrent une grande influence sur les Mongols, dont ils devinrent les vassaux. (…) Islamisés à partir du XIV siècles. Source: Dictionnaire Encyclopédique Général, Vol . 4 – p.1097 – Hachette Livre, Nouvelle Édition mise à jour en 1996 ; Le Grande Livre du Mois.

(3) VENNER Dominique (2013), Un Samouraï d’Occident, Le Bréviaire des insoumis, Épilogue, L’Esprit de L’Iliade, p.292, Editions Pierre Guillaume de Roux, France.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99