Étiquette : quotas

4 juillet 2018

Des « experts » nommés par l’UE pour fixer qui aura droit à l’asile

L’Union européenne a également décidé, le 28 juin 2018, la mise en place d’une commission « indépendante » qui fixerait qui aurait droit à l’asile en Europe. (La gauche hongroise soutient cette solution au PE.) La Hongrie s’oppose à cela, elle ne veut pas perdre son indépendance, elle ne veut pas que des instances externes décident qui peut obtenir l’asile chez elle.

Partager :
14 juillet 2017

Pologne : vers la sortie de l’UE ?

Par Olivier Bault. Pologne – La question ne se pose pas vraiment, puisque les traités européens réservent à chaque pays le droit d’accepter sur son sol les immigrants de son choix, mis à part pour les immigrants d’autres pays de l’UE bénéficiant du régime de la libre circulation. Malgré tout, dans un pays où, comme dans toute l’ex-Europe de l’Est, l’adhésion au projet européen est particulièrement […]

Partager :
4 octobre 2016

Quel bilan tirer du référendum hongrois ?

  Le résultat : 98,33% de NON à la relocalisation de migrants imposée par Bruxelles sans l’aval du Parlement hongrois. Le taux de participation, objet de tous les commentaires, a été bon : 43,35%, alors que toute la gauche a appelé au boycott et à l’abstention, et que le référendum qui a le plus mobilisé d’électeurs (en 2008) a eu 50,51% de participation. Les réjouissances […]

Partager :
22 juillet 2016

Un été en May pour le Royaume-Uni

Finalement, David Cameron n’aura pas attendu octobre pour se faire remplacer au 10 Downing Street. C’est donc le ministre de l’Intérieur, Theresa May qui, le 13 juillet, a été nommée par la Reine, Premier ministre du Royaume-Uni. Le siège devait lui revenir quasi naturellement, après que Boris Johnson, le tonitruant chef de file du « Brexit » a déclaré forfait au lendemain du référendum, à l’instar de Andrea […]

Partager :
7 juillet 2016

Le référendum hongrois sur les quotas de migrants

Hongrie, Budapest – Le président de la républiqueJános Áder a appelé à ce que le référendum demandé par la gouvernement à propos de l’installation obligatoire de citoyens non-Hongrois en Hongrie ait lieu le 2 octobre, selon une déclaration publiée sur le site du Bureau du président de la république.

Partager :