Étiquette : Mahomet

16 avril 2019

Les gaîtés de l’immigration mahométane

Il paraît que « l’on n’arrête pas le progrès ». En Europe actuelle, on n’arrête surtout pas la sottise crasse, le crime abject. En ce début d’avril 2019, de « réchauffement climatique » (si, si !), les carabiniers italiens de Turin viennent d’arrêter un « réfugié » marocain ou comme l’écrivent les journaleux italophones collaborationnistes de l’immigration extra-européenne, un « Italo-marocain » (comprenne qui pourra), qui avait assassiné un honnête Italien « parce qu’il avait […]

25 novembre 2018

Interview exclusive avec Natacha Polony

Natacha Polony, écrivain et journaliste, est désormais la directrice de la rédaction de l’hebdomadaire Marianne, autrefois dirigé par Jean-François Kahn. Lionel Baland l’a interrogée pour Eurolibertés. Avez-vous eu à subir la censure au sein des divers médias auxquels vous avez contribué ? Non, je n’ai jamais été victime de censure, jamais. J’ai toujours pu, là où j’étais, écrire ce que je voulais et si j’avais l’impression […]

24 novembre 2018

Brèves d’Europe

Union européenne. La prochaine élection en vue de la présidence du PPE (parti populaire européen), majoritaire à Bruxelles avec 219 sièges, se jouera entre l’ex-premier ministre finlandais Alexander Stubb et son unique adversaire, l’allemand Manfred Weber, actuel président du parti. Mais rien ne dit que le PPE restera majoritaire avec l’arrivée des populistes qui cartonnent en Europe.

26 décembre 2017

Jésus-Christ d’après Mahomet

« Sur différents points de l’Afrique, de l’Asie, de l’Océanie, les messagers de l’Évangile rencontrent l’islam ; beaucoup plus armé de science et de subtilité, beaucoup plus théologique qu’ils ne le croient pour la plupart » Jésus-Christ d’après Mahomet ou les notions et les doctrines musulmanes sur le christianisme d’Édouard Sayous, éditions de L’Æncre (propos sélectionnés par Fabrice Dutilleul auprès de l’éditeur). Quel but a […]

8 octobre 2017

L’énigme alawite

  Dans le monde arabo-musulman, le terme « alaouite » désigne l’actuelle dynastie royale marocaine en référence à son fondateur, descendant de Mahomet, venu sur la demande des tribus locales, d’où son titre de « Commandeur des croyants », ce qui lui permet de contenir les poussées islamistes.