Étiquette : Georges Sorel

4 février 2020

Un savoureux paradoxe

Les syndicats les plus hostiles à la réforme des retraites d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe, à savoir la CGT, Force Ouvrière, la FSU, la CFE – CGC et SUD – Solidaires, suscitent à leur insu un plaisant paradoxe politico-historique. Hormis peut-être le « cadre en chef » François Hommeril, Philippe Martinez, Yves Veyrier et Benoît Teste qu’on peut avec raison ranger à gauche et à l’extrême gauche défendent avec […]

Partager :
18 mai 2019

Vers un nouveau printemps des études parétiennes ?

par Daniel Cologne. Vilfredo Frederigo Samaso, marquis de Pareto, est né le 15 juillet 1848 à Paris. Son père y est en exil pour avoir participé à un complot républicain à Gênes. La réhabilitation paternelle lui permet d’entreprendre ses études à Gênes et Turin. Après avoir soutenu une thèse de physique, il devient ingénieur et directeur technique de deux sociétés, l’une ferroviaire, l’autre métallurgique.

Partager :
6 décembre 2017

Jean-Pierre Blanchard : 40 ans de combat contre la précarité

Jean-Pierre Blanchard dédicacera ses livres à la Librairie française 5, rue Auguste Bartholdi 75015 Paris (Métro Dupleix ou la Motte Piquet) le samedi 9 décembre 2017, de 15h à 18h. Venez nombreux pour le rencontrer, en cela vous témoignerez votre soutien, à la cause des plus défavorisés des nôtre. Les éditions Dualpha, toujours à la pointe du combat culturel, continuent leurs politiques éditoriales audacieuses qui […]

Partager :
13 mars 2017

Georges Sorel et la montée de la médiocrité moderne

« Voici ! Je vous montre le dernier homme » Zarathoustra. Rien de tel qu’un bon classique pour nous consoler de vivre en l’an 2017. Dans Les illusions du progrès (archive.org) Georges Sorel décrit des temps qui traînassaient. Florilège : « Depuis que la démocratie se croit assurée d’un long avenir et que les partis conservateurs sont découragés, elle n’éprouve plus le même besoin qu’autrefois de justifier son droit au […]

Partager :