Étiquette : Bernard-Henri Lévy

8 octobre 2017

L’énigme alawite

  Dans le monde arabo-musulman, le terme « alaouite » désigne l’actuelle dynastie royale marocaine en référence à son fondateur, descendant de Mahomet, venu sur la demande des tribus locales, d’où son titre de « Commandeur des croyants », ce qui lui permet de contenir les poussées islamistes.

Partager :
21 janvier 2017

Emmanuel Macron et Patrick Drahi : les liaisons dangereuses

Dimanche 15 janvier dernier, deuxième round de la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg s’offre un petit plaisir à peine coupable en s’en prenant bille en tête à ces médias devenus propriété de groupes industriels. Nous sommes sur BMFTV : Ruth Elkrief accuse donc le coup, mais ne pipe mot, tandis que Laurence Ferrari d’i-Télé, se sent obligée de dire sa fierté de travailler pour la chaîne […]

Partager :
29 septembre 2016

Le krach est en marche

  La politique financière imposée par la FED, la BCE, la BoE et la BoJ, qui est caractérisée par des injections massives de capitaux à taux nuls ou négatifs, est une mauvaise option. Les taux zéro encouragent les entrepreneurs à racheter leurs actions et à faire de la croissance externe en s’endettant, mais ils ne les incitent pas à investir, à augmenter leur capacité de […]

Partager :
23 août 2016

Pour en finir avec le pseudo « islamo fascisme »…

par Guirec Sèvres, collaborateur de la revue Synthèse nationale. Les tueries qui, au début du mois de janvier (2015), ont ensanglanté les locaux de Charlie Hebdo et une supérette kasher du XIIe arrondissement de Paris ont suscité une légitime émotion. Émotion qui fut vite récupérée par les stratèges du Pouvoir en place et transformée, en quelques heures, en une remarquable manipulation.

Partager :
26 juin 2016

Vers un printemps des peuples européens ?

  À l’évidence, une aube nouvelle s’est levée sur le Royaume-Uni – peut-être bientôt désuni à en juger par les velléités écossaises et irlandaises de s’émanciper du frère ennemi britannique, sans doute pour des motifs profondément irrédentistes que spontanément europhiles. Avec 52 % de « oui » et surtout, ce qui est le plus important, un taux de participation de 72 %, le peuple britannique a indéniablement et magistralement […]

Partager :