Étiquette : Alep

12 avril 2017

L’attaque des États-Unis en Syrie le 7 avril 2017

Ministère des affaires étrangères Fédération de Russie Dans la nuit du 6 au 7 avril 2017, les États-Unis ont attaqué les forces gouvernementales syriennes en prenant pour prétexte l’incident chimique survenu dans la province d’Idleb. Sans prendre la peine de faire le point sur la situation, les USA ont décidé de faire une démonstration de force, d’entrer en conflit armé avec un pays qui combat […]

Partager :
18 décembre 2016

Vociférations occidentales au secours du terrorisme

La guerre en dentelle n’a jamais existé, sauf dans les esprits américains qui prétendent pratiquer de fameuses « frappes chirurgicales » transformant les horreurs des guerres en châtiment rigoureux de seuls ennemis tout autant rigoureusement identifiés. Qui croit encore à de telles fables ?

Partager :
15 décembre 2016

GRAND ANGLE : Julien Rochedy présente “Syriennes”

Alep et  la Syrie, au premier plan de l’actualité, sont les prétextes  d’une énorme opération de désinformation, destinée à sauver  les derniers terroristes retranchés dans les quartiers Est d’Alep. Pour frapper plus fort, des politiciens  et certains médias accusent même, Bachar et la Russie, de crimes de guerre ! Toutes les informations actuellement  offertes aux occidentaux ne parlent que  d’Alep Est occupée par les terroristes islamistes. Le […]

Partager :
29 octobre 2016

Alep et Mossoul

  Les Russes qui bombardent inlassablement Alep sont menacés d’être les auteurs de « crimes de guerre » par la bien-pensance outragée de l’Occident américain. Les troupes au sol sont constituées exclusivement de l’armée syrienne. Des bombes russes plus l’armée « criminelle » de Bachar el Assad ne peuvent constituer qu’un tandem effrayant voire diabolique.

Partager :
4 octobre 2016

Identité : qu’est-ce qu’être français ou européen ?

  Il y a quelques années, dans le bimensuel Flash, codirigé dans une belle et bonne humeur avec Philippe Randa et quelques autres camarades, nous avions consacré un plein numéro à l’identité française. Et la question fut posée à une trentaine de journalistes, écrivains et essayistes, tous plus ou moins issus de ce qu’il est convenu de surnommer la « mouvance nationale. »

Partager :