26 janvier 2020

La tradition française du «« l’anarchie scolaire »

Par Philippe Randa

4 000 professeurs « frondeurs » « opposés au bac 2019 » ont subi des retraits de jours de salaire, tandis que 500 ont été rappelés à l’ordre et que 50 ont écopé d’une sanction disciplinaire pour leur attitude en juin et juillet de l’année dernière. On avait pu alors « assister à des échanges très houleux, avec des menaces d’en venir aux mains, voir des bousculades et des interventions physiques », rapporte Philippe Vincent, responsable du SNPDEN-UNSA, principal syndicat de chefs d’établissements.

Cancres

Jean-Michel Blanquer, ministre actuellement en poste d’une Éducation si peu nationale, tient évidemment à imposer sa réforme. Comme tout bon ministre qui se respecte. Et ce n’est pas faute d’afficher une sacrée ambition : « Le nouveau baccalauréat dès 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l’écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l’enseignement supérieur », lit-on sur education.gouv.

Ce nouveau Bac a donc commencé ce mois-ci et concerne les Premières pour des épreuves de contrôle continu comptant pour leur note finale de l’année prochaine : fini donc l’unique examen de juin (avec rattrapage éventuel en septembre) qui était encore trop « pénible » pour… les élèves ou les professeurs ? On ne sait plus guère, finalement.

Nombre de professeurs n’ont pas accepté un tel bouleversement et se sont mis en grève : « Dix établissements ont dû reporter leurs épreuves » et « 40 % des établissements qui passaient les épreuves ont été concernés par des grèves, des manifestations ou encore des actions symboliques », soit « entre 200 et 250 lycées perturbés. »

D’année en année, le niveau du baccalauréat ne cesse de s’effondrer, sauf pour une minorité de talibans de l’égalitarisme, persuadés tout au contraire de l’évident épanouissement d’étudiants aux chères têtes bien citoyennes, à défaut d’être bien faites et encore moins bien pleines.

Mais tout change pour que rien ne change, la preuve : la tradition française du « l’anarchie scolaire » est toujours aussi scrupuleusement respectée !

 

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99