7 février 2018

Début ou fin du désenclavement breton ?

Par Euro Libertes

Communiqué de Claudine Dupont-Tingaud, Présidente de RÉAGIR (Résister et Agir pour la défense de nos identités)

Éternelle question pour les cinq départements armoricains concernés et encore moins résolue depuis que le rapport Duron, ces jours-ci, sur les liaisons ferroviaires, leur a rappelé qu’ils ne pouvaient compter que sur eux-mêmes.

Et surtout pas sur l’indéfinissable « Grand-Ouest » qui, en lui retirant toute identité, lui rappelle que l’État jacobin, sans vergogne depuis Paris, rogne sur ce qui permettrait aux Bretons de se connecter.

Il renvoie à 2038 la priorité d’un désenclavement dont, comme les Corses, nous devrons nous contenter, orgueilleusement certes, d’être ces ultra-marins flattés par les promesses électoralistes !

L’abandon scandaleux de l’aéroport « Notre Dame des Landes » au bénéfice du toujours plus à l’Est aurait pu justifier un TGV mettant Quimper et Brest à 3 heures de Paris alors que nous devrons nous contenter à partir de Rennes Mégapole (simple entrée dans la Bretagne, mais première ville parisienne de Bretagne à 250 km de la pointe occidentale de l’Europe !) de la LGV… la moins chère de France !

Projet cependant inscrit au contrat de plan 2015-2020 en complémentarité des vols aériens à partir de la péninsule, les plus chers de France, mais conçus par des énarques à l’intérieur du périphérique parisien… depuis 1970 !

Où est « la priorité aux transports quotidiens et au renouvellement des infrastructures » dixit Macron-Président (1er juillet 2017) venu avec des « robinsons du rail » dans un train qui n’avait mis qu’une heure trente pour se rendre d’une capitale nationale à la capitale régionale sans arrêts de service, de desserte, de loisirs !

De Gaulle-Président l’avait promis en complémentarité du plan routier breton des années soixante inspiré par le CELIB !

Macron l’a fait !

Aussi jacobin l’un que l’autre ?

L’électorat breton, fort soutien d’« En Marche », se doit de « partir à reculons » lors des prochaines élections… et de se mobiliser derrière ses représentants politiques en « union sacrée » qui seront en déplacement à Paris ce 7 mars.

RÉAGIR accompagnera toute démarche en ce sens !

Réactions des Bretons au discours du Général de Gaulle à Quimper.

Réactions des Bretons au discours du Général de Gaulle à Quimper.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99