1 novembre 2019

L’AfD, premier parti d’ex-Allemagne de l’Est

Par Euro Libertes

par Olivier Bault.

Si la chose est passée un peu inaperçue, le parti national-conservateur Alternative pour l’Allemagne (AfD) a consolidé dimanche en Thuringe sa place de premier parti dans les Länder issus de l’ex-RDA. C’est ce que soulignait Lionel Baland mercredi sur son blog consacré aux partis patriotiques d’Europe (cliquez ici), en reprenant les résultats cumulés des trois dernières élections en Saxe, au Brandebourg et en Thuringe.

Celles de Thuringe avaient lieu dimanche dernier et ont sonné comme un nouveau coup de tonnerre sur la scène politique allemande. Les partis de la grande coalition qui gouverne au niveau national y ont en effet été relégués à la troisième et quatrième place, avec respectivement 21,8 % des voix pour la CDU d’Angela Merkel et 8,2 % des voix pour le parti social-démocrate SPD. C’est l’extrême gauche post-communiste, Die Linke, qui est arrivée en tête avec 31 % des voix, suivie par l’AfD avec 23,4 %, ce qui va rendre la formation d’une coalition très compliquée dans ce Land. Par contre, outre le fait que l’AfD a ainsi doublé son score par rapport aux dernières élections en Thuringe, elle est en tête chez les 18 à 60 ans alors qu’elle est seulement troisième chez les plus de 60 ans. Et si l’on fait la compilation de ces trois régions qui ont voté en 2019, c’est bien l’Alternative pour l’Allemagne qui a obtenu le plus de voix, soit 25,4 % des voix contre 25 % pour la CDU, 15,5 % pour Die Linke, 13 % pour le SPD et 8,4 % pour les Verts.

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99