22 janvier 2018

Autriche : l’ancien président du FPÖ Alexander Götz est décédé

Par Lionel Baland

 

Le parti patriotique FPÖ, qui dirige l’Autriche aux côtés du parti social-chrétien ÖVP, est en deuil. Son ancien président et ex-maire de Graz, la capitale de la Styrie, Alexander Götz est décédé le 18 janvier 2018 à l’âge de 89 ans.

Le président national du FPÖ, vice-chancelier, ministre des sports et de la fonction publique, Heinz-Christian Strache s’est déclaré profondément touché. Il a indiqué que le défunt a appartenu contre vents et marées à la communauté d’idées du FPÖ et qu’il a, durant son existence, non seulement prôné les valeurs de cette communauté d’idées, mais qu’il les a également appliquées. Il a ajouté qu’Alexander Götz était un des compagnons de route les plus fidèles du parti, pour lequel il s’est fortement impliqué, et qu’il manquera douloureusement.

Alexander Götz et Jörg Haider en 1988.

Alexander Götz et Jörg Haider en 1988.

Maire de Graz

Alexander Götz, né en 1928 à Graz, compte parmi les membres du FPÖ de la première heure et a été élu au sein du Conseil municipal de sa ville en 1958 et, la même année, au sein de l’exécutif de celle-ci. Il y a introduit le système de points pour l’attribution des logements sociaux. En 1964, il est devenu troisième vice-maire de la cité. En 1973, il a réussi à la tête du troisième parti de Graz à passer un accord avec les sociaux-chrétiens de l’ÖVP arrivés deuxième et a obtenu le poste de maire, tout en envoyant le premier parti, les socialistes du SPÖ, dans l’opposition. En 1978, il a été une nouvelle fois maire. Lors des élections de 1983, le FPÖ a reculé de 14 à 9 sièges au sein du Conseil municipal. Sa carrière politique s’est terminée ainsi.

Autres postes

Alexander Götz a été président du FPÖ de Styrie de 1964 à 1983, président du FPÖ national de 1978 à 1979 et a dirigé en 1979 le groupe des élus du FPÖ à la Chambre des députés.

Il a été également, au cours de son existence, député au sein du Parlement de Styrie. Il a reçu une décoration de la République d’Autriche pour son engagement en faveur du pays et est citoyen d’honneur de Graz.

Après son départ de la politique, il a joué un rôle influent au sein d’un centre de conseil pour les technologies et a exercé la présidence de la Foire internationale de Graz.

Conflit avec Jörg Haider

Durant sa retraite, Alexander Götz a fait l’objet de critiques pour sa double pension en tant que politicien et fonctionnaire. Le président du FPÖ de l’époque Jörg Haider, désirant démanteler les privilèges, a exigé qu’il renonce à celle-ci. Götz a refusé. Il a conduit un dur combat juridique, à l’issue duquel il a récupéré la partie de sa pension qui ne lui avait pas été payée par la ville de Graz, et, expulsé pour cette raison du FPÖ, a, après un recours interne au sein des instances du parti, recouvré son appartenance à celui-ci.

Lors des élections municipales de 2017 à Graz, Alexander Götz a occupé la 96e place sur la liste du FPÖ.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99