Ancien rĂ©dacteur Ă  la Nouvelle Revue d’Histoire et auteur d’ouvrages sur les hĂ©rĂ©sies, Pierre de Meuse s’attaque Ă  un continent historiographique, politique et culturel immense : la Contre-RĂ©volution. Dans IdĂ©es et doctrines de la Contre-rĂ©volution (prĂ©face de Philippe Conrad, Éditions DMM, 2019, 410 p., 23,50 €), l’ancien militant passĂ© par l’Action Française examine Ă  partir de nombreuses sources l’histoire et la postĂ©ritĂ© de cet univers intellectuel.

Pierre de Meuse.

Pierre de Meuse.

Écrit avec une plume alerte et sans le moindre jargon universitaire prĂ©tentieux, Pierre de Meuse convient que « le terme de Contre-rĂ©volution est l’un des plus ambigus du langage de la politique, ce qui le rend difficile Ă  utiliser, car son sens est Ă©troitement dĂ©pendant de son contexte ». Ainsi constate-t-il que « les doctrines contre-rĂ©volutionnaires sont diverses dans leurs fondements et leurs postulats, elles se combattent quelquefois entre elles, elles empruntent des raisonnements Ă  leurs adversaires et surtout elles connaissent dans leurs propositions de graves contradictions, et mĂȘme de lourdes apories, dont certaines sont dĂ©tectĂ©es par leurs contradicteurs, et face auxquelles les rĂ©ponses proposĂ©es ne sont jamais dĂ©finitives. Ces contradictions internes sont en grande partie Ă  l’origine de l’échec de la praxis contre-rĂ©volutionnaire, parce qu’il est impossible de rĂ©ussir en voulant des choses contradictoires. »

Le concept de Contre-rĂ©volution qui recouvre en partie les notions de traditionalisme, de rĂ©action, voire de conservatisme, s’adapte au grĂ© des rĂ©flexions de ses diffĂ©rents auteurs. Certes, le contre-rĂ©volutionnaire adhĂšre Ă  un ordre social organique, communautaire et hiĂ©rarchisĂ© organisĂ© autour d’une vision sacrale de l’existence. Il n’empĂȘche que dans les faits, cette unitĂ© thĂ©orique Ă©clate quand on se penche sur les Ă©crits d’Edmund Burke, de Joseph de Maistre, de Louis de Bonald ou de Charles Maurras.

Si Pierre de Meuse met bien en Ă©vidence le phĂ©nomĂšne d’attraction et de rĂ©pulsion entre la Contre-rĂ©volution et le romantisme, on peut regretter qu’un autre chapitre consacrĂ© aux relations entre le nationalisme et la Contre-rĂ©volution soit parasitĂ© par le maurrassisme sous-jacent de l’auteur. N’écrit-il pas : « Quand le nationalisme commence Ă  s’exprimer, il est bien un produit de la tradition, mais ne s’exprime pas en conformitĂ© avec les voies traditionnelles, et c’est dĂ©jĂ  lĂ  toute l’ambiguĂŻtĂ© du nationalisme » ?

S’il n’évoque que deux fois le chancelier Bismarck, ce symbole de contre-rĂ©volutionnaire offensif ou de « rĂ©volutionnaire au nom des principes traditionnels », dont une fois par un grave contresens (Bismarck s’opposait Ă  l’annexion de l’Alsace – Lorraine comme il s’était opposĂ© Ă  l’annexion de la SilĂ©sie autrichienne), l’auteur ne mentionne jamais ce modĂšle de contre-rĂ©volutionnaire que fut le chancelier autrichien Metternich, pĂšre de la Sainte-Alliance.

Pierre de Meuse examine bien en revanche les recoupements possibles entre la Contre-rĂ©volution et certains courants du libĂ©ralisme ainsi qu’avec la dĂ©mocratie chrĂ©tienne. Cette derniĂšre procĂšde du ralliement au monde moderne des catholiques sociaux Ă  l’origine corporatistes. L’auteur rappelle que Joseph de Maistre soutenait le libre-Ă©changisme commercial au contraire de Louis de Bonald plutĂŽt favorable Ă  un revenu universel minimum. Il mentionne aussi quelques tentatives plus ou moins maladroites de compromis entre une certaine Contre-rĂ©volution et des Ă©coles libĂ©rales (les « Autrichiens » avec Hayek et von Mises, les « nĂ©o-marginalistes » de LĂ©on Walras et de Vilfredo Pareto, voire les ordo-libĂ©raux avec Wilhelm Röpke).

Cependant, ne gĂąchons pas notre plaisir de savourer un pareil ouvrage. Outre un « Tableau chronologique des Ɠuvres contre-rĂ©volutionnaires », ce livre s’achĂšve avec un « Bref dictionnaire biographique » de quelque cinquante-deux pages qui complĂšte utilement l’ensemble des dĂ©monstrations. Fruit d’un travail considĂ©rable, cette Ă©tude mĂ©rite dĂšs Ă  prĂ©sent de figurer en bonne place dans toutes les bibliothĂšques de France, de Navarre et d’ailleurs.

Bonjour chez vous !

IdĂ©es et doctrines de la Contre-rĂ©volution, Pierre de Meuse, Éditions DMM).

IdĂ©es et doctrines de la Contre-rĂ©volution, Pierre de Meuse, Éditions DMM.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99