1 juillet 2020

Racisme et haine de soi, les Allemands aussi

Par Euro Libertes

DEVANT LES DÉFERLEMENTS SUCCESSIFS DE LA HAINE DES BLANCS, DES REPENTANCES LARMOYANTES, DES LÂCHES AGENOUILLEMENTS, LES MÉDIAS FRANÇAIS DE GRAND CHEMIN ONT SUIVI LA LIGNE LACRYMALE DOMINANTE. MAIS NOS AMIS ALLEMANDS NE SONT PAS EN RESTE, COMME L’INDIQUE UN ARTICLE DE L’HEBDOMADAIRE ALLEMAND JUNGE FREIHEIT DU 26 JUIN 2020.

LES MÉDIAS DE DROIT PUBLIC ET LA VÉRITÉ

Sur la deuxième chaîne (allemande, NDR), la ZDF, on est effrontément manipulé. “White lives matter”, “les vies de Blancs comptent” était inscrit sur une bannière que les fans de l’équipe de Burnley ont fait tirer par un avion survolant le stade de Manchester City juste au moment où les équipes, suivant le rituel habituel, s’agenouillaient sur le terrain devant le mouvement radicalement à gauche “Black lives matter”.

Un “acte raciste, provoquant la consternation”, selon la deuxième chaîne nationale allemande dans son émission “aujourd’hui”. Afin que vraiment tout le monde croit leur interprétation unilatérale, les responsables de l’émission ont même eu recours à une traduction erronée : “Seules, les vies des Blancs comptent.”

Après des protestations massives de téléspectateurs, la deuxième chaîne a rectifié son essai évident de manipulation. Cependant, ce n’était pas un dérapage. Les responsables de l’émission “aujourd’hui”, justement, gouvernants idéologiques puissants, ne cachent pas leur mépris des téléspectateurs. À qui, faisant allusion à la mauvaise connaissance de l’allemand des casseurs qui ont détruit le centre-ville de Stuttgart il y a quelques jours, ce groupe de casseurs “Allahu akbar” étant majoritairement composé de migrants, veut s’informer à ce sujet, on répond avec ironie que la langue allemande “est connue pour la richesse de ses dialectes régionaux.”

PEU DE CHOSES EN COMMUN AVEC LE JOURNALISME

Le modérateur du “journal du jour” Claus Kleber, présente depuis peu ses commentaires toujours pédants avec un hoquet pour marquer l’astérisque de genre. En la personne de Jan Böhmermann, la ZDF s’est permis un alligator vaguement déguisé en clown qui cogne sur tout ce qui n’est pas radicalement à gauche. Même les plus petits ne sont pas épargnés : sur les pages du programme d’endoctrinement leur est inculqué ce que l’on a le droit de dire ou non : “of color” bien, “coloré” (auparavant = noir, AA) et pourquoi certains veulent effacer de la langue le méchant mot “race”.

On peut tout se permettre, quand, grâce aux taxes de l’audiovisuel, les milliards coulent de toutes les manières et que l’on est indépendant de ce qu’en pense le public. Seulement, tout cela n’a plus vraiment grand-chose en commun avec le journalisme et la chaîne devient, sans se gêner aucunement, en fait une chaîne de manipulation.

(Traduction AC). Article paru sur le site de l’OJIM.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99