par Claudine Dupont-Tingaud, Présidente de REAGIR (Résister et agir pour la défense de nos identités)

La ConseillĂšre RĂ©gionale de Bretagne, Catherine Blein, ex-RN – qui l’avait quittĂ© Ă  la suite des reproches qui lui furent faits, en 2015, pour avoir tenu des propos islamophobes et homophobes – comparaissait le 28 novembre 2019 devant le Tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (CĂŽtes d’Armor).

On lui reprochait ses propos « homophobes » dans un tweet constatant que la loi sacrĂ©e du Talion peut s’exercer en violence criminelle Ă©galitariste
 Elle avait mis en parallĂšle l’attentat contre deux mosquĂ©es islamiques en Nouvelle ZĂ©lande et celui commis dans une Ă©glise copte en Égypte
 Une parmi des centaines d’autres encore ces jours-ci !

Me JĂ©rĂŽme Triomphe, son dĂ©fenseur, rĂ©futa le reproche fait Ă  sa cliente dont l’un des engagements est de secourir, d’abord, les ChrĂ©tiens d’Orient, d’ « apologie du terrorisme » comme le dĂ©nonçaient ses accusateurs : l’Association des Musulmans de France, le Conseil Français du Culte Musulman et
 le Conseil RĂ©gional de Bretagne !

L’accusĂ©e tint tĂȘte et ne retira rien de ses propos malgrĂ© la menace d’une condamnation Ă  8 mois de prison avec sursis, 3 ans d’inĂ©ligibilitĂ© et le versement de 60 000 euros Ă  ses adversaires.

Justice lui sera peut-ĂȘtre rendue pour la vĂ©ritĂ© de sa constatation, toute biblique : « ƒil pour Ɠil, dent pour dent »  et au nom de la libertĂ© d’expression, le 23 novembre 2020 devant ce mĂȘme Tribunal.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99