17 janvier 2019

Notre identité historique : Clovis le premier français

Par Fabrice Dutilleul

« Le jeune roi des Francs va s’imposer,
et unifier les Gaules.
Pour la première fois, notre pays prend forme
et va avoir un nom.
À l’heure où nous ne savons plus très bien
ce qu’est une identité,
il m’a parut utile de rafraîchir notre mémoire »

Entretien avec Gilbert Sincyr, auteur du livre Clovis le premier français (Éd. Dualpha).

(Propos recueillis par Fabrice Dutilleul).

Gilbert Sincyr (1936-2014).

Gilbert Sincyr (1936-2014).

Si je vous demande : Pourquoi Clovis ?

Je vous répondrai : Parce que la France ! Au plus lointain de notre histoire, deux noms s’imposent : Vercingétorix et Clovis.

Le fait premier fait parti de l’Antiquité. C’était un guerrier valeureux, chef des Arvernes, et qui illustre notre esprit rebelle et indépendant. Mais, à l’époque, les Gaules étaient composées de « nations » indépendantes, que nous ne connaissons qu’à travers les récits de Jules César.

Pour Clovis, c’est différent. L’empire romain vient de s’écrouler. Des Barbares en prennent le contrôle. Parmi eux, et souvent contre eux, le jeune roi des Francs va s’imposer, et unifier les Gaules. Pour la première fois notre pays prend forme et va avoir un nom.

Ce que les Français semblent avoir oublié…

Oui, et pourtant il s’agit de notre identité historique. À l’heure où nous ne savons plus très bien ce qu’est une identité, il m’a parut utile de rafraîchir notre mémoire.

Mais d’après votre récit, Clovis était roi ambitieux et cruel…

Ambitieux certes. Il voulait que son peuple s’impose. Mais c’est plutôt une qualité. Quant à cruel, qui ne l’était pas à l’époque ? Dans ce livre, je n’ai pas voulu idéaliser le premier roi de France. Je m’en suis tenu aux faits.

Clovis n’est donc pas un exemple ?

Un exemple en quoi ? Nos dirigeants actuels sont-ils des exemples ?

Dans un contexte totalement bouleversé par la chute de Rome, il fallait avoir une grande volonté et un sérieux courage pour s’imposer. Et Clovis avait ces deux qualités. C’est lui qui posa la première pierre de ce qui deviendra la France. C’est lui qui initia un pays que Charlemagne consolidera.

Bien que, curieusement, notre histoire ne lui rende pas hommage, Clovis est bel et bien le Premier des Français et notre pays lui doit son existence.

La moindre des choses était de lui en rendre hommage, en le reconnaissant comme tel.

Clovis, le premier Français de Gilbert Sincyr, éditions Dualpha, collection « Vérités pour l’Histoire », dirigée par Philippe Randa, 190 pages, 25 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

Clovis le premier français, Gilbert Sincyr, préface de Georges Feltin-Tracol, Éd. Dualpha.

Clovis le premier français, Gilbert Sincyr, préface de Georges Feltin-Tracol, Éd. Dualpha.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99