7 janvier 2018

Veto hongrois !

Par Euro Libertes

La décision de la Commission européenne de lancer la procédure de l’article 7.1 contre la Pologne pour ses réformes judiciaires est « sans précédent et stupéfiante », a déclaré Zsolt Semjén, vice-Premier ministre hongrois, ajoutant que la Hongrie opposerait son veto.

La décision viole gravement la souveraineté de la Pologne. Il est inacceptable que Bruxelles exerce une pression sur les États membres souverains et punisse arbitrairement les gouvernements démocratiquement élus, a-t-il déclaré.

M. Semjén a estimé qu’il était injuste que la CE ne prenne pas de mesures contre les États membres européens qui violent les traités européens, mais qu’elle lance des “procédures politiquement motivées” contre le gouvernement polonais. Les actions de la CE sont contre les valeurs européennes, a-t-il dit.

« L’amitié entre la Pologne et la Hongrie et l’engagement du gouvernement hongrois envers les traités nous obligent à nous opposer à l’initiative de la Commission dans tous les forums internationaux », a déclaré M. Semjén.

Interrogé par l’agence de presse hongroise MTI sur le fait que cela pourrait signifier que la Hongrie opposerait son veto à la décision proposée contre la Pologne, le vice-Premier ministre a déclaré tout simplement « Oui. »

Par ailleurs, le chef de presse du parti Fidesz, Balázs Hidvéghi, a qualifié la décision de la CE de preuve des efforts de Bruxelles pour punir les pays qui s’opposent à l’installation des migrants en Europe et au système de quota de réinstallation obligatoire. La Hongrie défendra la Pologne et restera fidèle à la volonté du peuple hongrois qui a refusé le « plan Soros », a-t-il fait savoir.

Article paru sur le site VPost (Article initialement publié en anglais sur Hungary Today).

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99