17 décembre 2023

L’abstention d’Orban au sommet de l’UE concernant la candidature de l’Ukraine à l’adhésion

Par article conseillé par EuroLibertés

par Albert Coroz

A la veille du vote à Bruxelles, Orban avait affirmé au Parlement à Budapest qu’il n’était pas question que l’Ukraine devienne candidate à l’adhésion, que l’idée même était ridicule. Orban avait dit urbi et orbi au Parlement que cela signifierait la ruine économique de l’Europe, avec des conséquences totalement imprévisibles.
Et aussi qu’il n’était pas question d’entrer en matière, parce que nous ne connaissons ni la taille de la population de l’Ukraine, ni son territoire réel. L’Ukraine est un pays en guerre, ce qui exclut selon les lois de l’UE qu’elle puisse être candidate à l’adhésion, car les sept conditions de base pour cela ne sont pas remplies – comme l’indépendance financière (É
tat en faillite, entretenu artificiellement par des dettes), le PIB, les votations libres et démocratiques (actuellement impossibles), etc.

Lors de cette même séance, l’opposition, à savoir la Droite radicale hongroise (le parti “Notre Patrie” présidé par Toroczkai) a attaqué le parti d’Orban, lui reprochant que la Hongrie ne fasse rien pour sauver les compatriotes vivant en Ukraine, qui sont embrigadés de force dans la guerre, amenés au front, à la boucherie. Le parti de Toroczkai prend de grands risques en allant sauver ces gens en les aidant à fuir. Toroczkai a parlé également du fait que l’Ukraine est un État mafieux, terroriste et criminel, et accusé Orban de défendre les intérêts des multinationales plutôt que ceux du peuple hongrois.

Le lendemain, 14 décembre, les 26 pays représentés à ce sommet à Bruxelles ont voté pour l’acceptation de la candidature de l’Ukraine à l’adhésion, violant leurs propres règles. Orban a maintenu sa position, même après huit heures de négociations, mais dos au mur, il s’est abstenu lors du vote.

Toroczkai veut que la Hongrie quitte l’UE, Orban compte que la coalition des partis souverainistes pourra y renverser la majorité en 2024. L’UE cherche à se débarrasser de lui avant les votations. C’est à l’aune de cet enjeu qu’il faut comprendre pourquoi Orban n’a pas opposé son veto lors de cette session.

Article paru sur le site LesObervateurs.ch.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez au 06 77 60 24  99

Partager :