26 avril 2020

La Chine ment

Par Richard Dessens

La plupart des grandes infections viennent de Chine depuis bien longtemps et ont déjà fait des millions de morts dans le monde. Un pays qui mange tout ce qui est vivant dans des conditions sanitaires épouvantables (tous les voyageurs et connaisseurs de la Chine le savent) et qui fourmille d’un milliard et demi d’habitants, ne peut que constituer une menace pour le monde.

USA Chine

Mais la Chine ne peut reconnaître de telles situations qui ruineraient ses ambitions de domination internationale, surtout lorsqu’elle est devenue l’usine du monde et « tient » ainsi entre ses mains l’essentiel des besoins des grands États. En outre, elle s’est infiltrée discrètement dans de nombreux postes clés d’organisations internationales, souvent au détriment des USA, lui permettant de rendre cohérent et positif à son égard, un discours mondialisé et tous les mensonges à son avantage.

Mais le monde a tant investi dans la Chine qu’il s’est fabriqué une servitude volontaire qu’il ne veut à aucun prix fâcher une Chine devenue le nouvel Eldorado de la mondialisation folle.

Notre admiration et notre asservissement pour ses technologies de pointe et ses laboratoires hypersophistiqués ont été, entre bien d’autres, consacrés par l’adoubement béat de Raffarin alors premier ministre, ou Bernard Cazeneuve, autre premier ministre compétent de l’agonie de Hollande, qui inaugurait avec louanges un nouveau laboratoire à Wuhan… celui d’où serait sorti le Covid 19 !!!

La Chine ment comme elle a toujours menti… avec le charme fourbe et pervers du Pays du Sourire. Mais la folie mondialiste de l’Occident s’est jetée dans des mensonges qui lui apportaient un développement économique presque sans limite en lui ouvrant des marchés colossaux d’une part, et en lui permettant de « délocaliser » toutes ses productions à bas prix d’autre part, se dépouillant de son indépendance vitale. On sait depuis longtemps la « qualité » dangereuse des jouets chinois qui représentent pourtant 90% des ventes de jouets en France, ou des scandales à répétition sur les dangers de nombreux produits chinois (chaussures, canapés, etc…). La fièvre du profit et du bas prix a fait tourner la tête des fous de la mondialisation. On voit le résultat aujourd’hui, malgré toutes les mises en garde des opposants qu’on appelle aujourd’hui « populistes », depuis des années. Des voix dans le désert.

Alors même M. Macron prend ses distances, en paroles pour suivre la mode, avec les discours chinois en faisant mine de découvrir les impensables mensonges. Pauvre et naïf Macron. Pauvre et naïf Occident obsédé et aveuglé par le profit économico-financier et la foi dans ses valeurs droits-de-l’hommiennes généreuses.

En réalité tout le monde ment et la Chine pas plus que l’Occident mondialiste. Seuls les types de mensonges diffèrent. Le mensonge des dictatures n’est pas celui des démocraties généreuses. Le mensonge est un moyen de gouverner pour servir des intérêts que les États ne veulent pas révéler. Rappelons-nous les mensonges sur Tchernobyl, Ceausescu, l’Irak, la Libye, entre bien d’autres et sans compter toutes les déclarations de M. Macron sur tous les sujets ! Les démocraties dites apaisées veulent tellement rassurer pour mieux endormir les peuples, qu’elles mentent en permanence sur leurs réels desseins.

Mais voilà qu’au moment où l’Occident s’agace des mensonges chinois sur le Covid 19, risquant d’énerver la Chine menacée de perdre à terme de nombreux marchés –du moins en paroles car on peut douter de la sincérité efficiente des menaces occidentales– la Russie est le seul pays à soutenir la position chinoise dans les dernières déclarations de Vladimir Poutine. Comment s’en étonner ? L’Occident ne cesse depuis vingt ans de rejeter le monstre Poutine, de l’ostraciser, de le punir par des sanctions économiques, de le traîner dans un mépris qui n’a d’égal que celui porté à Trump – mais on a besoin de Trump –, le jetant dans les bras de la Chine avec laquelle la Russie a passé de nombreux contrats économiques depuis quelques années et organisé des manœuvres militaires communes (Vostok 2018). Comment s’étonner que la Russie rende la monnaie de leur pièce aux Occidentaux qui ne cessent de jouer avec le feu ? La politique reprend ses droits à l’occasion de la crise sanitaire aux conséquences bien plus alarmantes que le virus lui-même.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99