5 février 2020

Brèves d’Europe

Par Patrick Parment

Angleterre. En 2018, Le joueur noir de l’AS Benfeld, Kerfalla Sissoko, et ses coéquipiers noirs également ont été pris pour cible par l’équipe qu’ils rencontraient et ont été tabassés, insultés, menacés. De surcroît les supporters ont envahi le terrain et prêté main-forte. Les gendarmes ont conclu qu’il n’y avait rien de raciste dans cette affaire car personne n’a rien vu ni entendu.

L’heure du départ a sonné pour les 73 députés européens britanniques qui doivent faire leurs cartons aidés par les services du Parlement. Et ce départ se fera sans tambour ni trompette, au grand dam des Britanniques qui auraient souhaité un peu de décorum.

En visite à Londres pour alerter le Royaume Uni sur les risques liés à la 5G et Huawei, Mike Pompeo (Sec. d’État US) déclare que le Parti communiste chinois est « la principale menace de notre époque » en raison « d’objectifs qui ne sont pas cohérents avec les valeurs occidentales ».

Allemagne. Le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, est inquiet de la résurgence de l’antisémitisme dans le pays et a déclaré à Der Spiegel : « Nous devons prendre des mesures d’urgence pour éviter un départ massif des juifs d’Allemagne ».

Belgique. L’ex-roi des Belges Albert II a admis être le père biologique d’une fille née hors mariage il y a plus de cinquante ans, à la suite d’un test ADN auquel la justice l’a contraint, après plusieurs années de procédure. L’histoire de Delphine Boël défraye la chronique depuis de nombreuses années en Belgique.

Espagne. Coup de tonnerre en Catalogne. Le président du parlement catalan, Roger Torrent (ERC, gauche indépendantiste) a décidé de déchoir de son siège de député le président de la région, Quim Torra (centre droit indépendantiste). De nouvelles élections régionales pourraient être convoquées.

Italie. En Émilie-Romagne, la Ligue de Matteo Salvini n’a pas gagné son pari de faire basculer cette région traditionnellement à gauche. Le candidat du parti Démocrate, Stefano Bonaccini (51,4 %) est reconduit comme gouverneur. Lucia Borgonzoni, de la Ligue, totalise 43,7 % des voix. Ce n’est donc pas une victoire écrasante.

En revanche, en Calabre, la candidate de la coalition de droite, Jole Santelli, 56 % des suffrages, a largement remporté les élections. Le candidat de la gauche, Pippo Calippo, dépasse à peine les 30 % quand le candidat M5S s’effondre à 8 %.

Russie. Vladimir Poutine n’était pas invité aux agapes du souvenir, à savoir la libération du camp d’Auschwitz pourtant libéré par l’Armée rouge. Entre les deux pays, la guerre mémorielle bat son plein, les Polonais manifestant toujours la même haine de leur puissant voisin.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99