Le pari Ă©tait audacieux, mais il mĂ©ritait d’ĂȘtre pris. Passer nos journĂ©es annuelles de un Ă  deux jours, ressusciter un concept (les BBR) qui avait fait la force du Front national au moment de sa percĂ©e historique des annĂ©es 1980 et 1990, rĂ©unir prĂšs de 30 orateurs, 80 stands, pratiquement toute la famille nationale pendant deux jours. tenir un meeting unitaire avec une intervention de Jean-Marie Le Pen,.. sans oublier le cĂŽtĂ© festif avec quatre concerts et un banquet qui s’est terminĂ© en soirĂ©e dansante. Tout cela n’Ă©tait pas gagnĂ©.

Filip Dewinter (Député au Parlement flamand), Jean-Marie Le Pen (co-fondateur du Front national), Roland Hélie (directeur de SynthÚse nationale).

Filip Dewinter (Député au Parlement flamand), Jean-Marie Le Pen (co-fondateur du Front national), Roland Hélie (directeur de SynthÚse nationale).

Et, finalement, nous avons rĂ©ussi ! Samedi et dimanche, ce sont prĂšs de 3000 nationaux, nationalistes et identitaires qui se sont retrouvĂ©s, avec l’enthousiasme des grands jours, au Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de SynthĂšse nationale.

Une nouvelle page de la grande Ă©popĂ©e nationaliste et identitaire a Ă©tĂ© Ă©crite, un nouvel Ă©lan a Ă©tĂ© donnĂ©… de tout cela nous reparlerons trĂšs rapidement sur ce site… Photos, films, reportages se succĂ©deront pour mieux vous faire revivre ou dĂ©couvrir ces trĂšs belles 13e journĂ©es de SynthĂšse nationale.

Lire aussi Le Parisien de samedi cliquez ici.

Article paru sur le site SynthĂšse nationale.

Philippe Randa (fondateur de Francephi diffusion) et l'éditeur Jean Picollec ; devant le stand, Jacques Mayadoux, co-auteur du livre "Ordre Nouveau racontĂ© par ses militants", publiĂ© aux Éditions SynthĂšse).

Philippe Randa (fondateur de Francephi diffusion) et l’éditeur Jean Picollec ; devant le stand, Jacques Mayadoux, co-auteur du livre « Ordre Nouveau racontĂ© par ses militants », publiĂ© aux Éditions SynthĂšse).

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99