19 décembre 2018

L’épiscopat approuve le Pacte de Marrakech

Par admin

Le Pacte a été adopté sans vote ni signature, par un simple coup de marteau après lecture du texte, écrit le site Riposte Catholique avec un certain désespoir ! On le comprend d’ailleurs ! Se faire tirer dans le dos par l’ennemi n’est jamais glorieux en cas de défaite, mais se faire tirer dans le dos par ses amis, c’est une véritable catastrophe !

Logo GCM

Cette hiérarchie est tout simplement une honte, une insulte aux ancêtres, un crachat aux Croisés ! Cette Église laisse à l’abandon les croyants et les met en face d’un danger évident, celui de l’islam !

Depuis des années l’immigration – que cette Église catholique accepte et encourage – transforme le tissu social et culturel de la France ! Le pacte de Marrakech va amplifier la donne !

L’invasion migratoire met en contact des jeunes Français de souche, des immigrés issus de la deuxième, voire troisième, génération qui sont en manque de but et de sens à leur vie ! La plupart des jeunes et des Français en général ont besoin de spiritualité ! Tous n’ont pas, loin de là, la certitude tranquille et sans angoisse qu’après la vie, il n’y a que le trou, les vers ou la crémation !

Les régimes totalitaires ont, au siècle dernier, rempli les âmes des plus fragiles ou des plus radicaux ! La misère, l’absence d’espérance en l’avenir, le consumérisme, l’individualisation, le retrait du collectif, celui de la famille, ont profondément modifié la perception de la société ! Il suffit d’écouter les publicités débiles pour le réaliser ! L’espoir n’est pas dans la dernière voiture connectée, le dernier smartphone, mis en valeur par des spots publicitaires valorisants la jalousie, l’envie et l’égoïsme !

Devant le vide que laissent les Églises, l’islam vient remplacer le christianisme ! L’islam attire dans les cités et ailleurs parce qu’il offre un cadre plus rigide et collectif. Il offre un espoir de servir à quelque chose, ou d’être inclus dans quelque chose de plus grand, pensent les jeunes convertis à cette religion ! Quelle grossière erreur !

La plupart ignorent ce qu’est d’ailleurs cette religion ! À la fois spirituelle, sociétale et sociale ! Elle est surtout un projet politique !

Ce sont les Églises, les Temples, la hiérarchie chrétienne qui ont abandonné le combat de la spiritualité, et qui ne vont pas au-devant des personnes en recherche de sens à leur vie !

Aucune Église dans les cités, aucune lutte pour démontrer que la compassion, le pardon, l’amour de son prochain, la tolérance valent bien mieux que la force, la violence, l’obligation et les appels aux meurtres qui suintent du Coran.

Où sont les prêtres, les curés, les évêques, les cardinaux et le pape ? Je mets volontairement des minuscules à ces fonctions puisque désormais, la plupart de ces hommes sont dans la dhimmitude et acceptent dans leurs lieux saints des représentants d’une religion qui les appelle « égarés » ou « associateurs » (La Trinité) cinq fois par jour dans leurs prières, et qui ont un dieu « Allah » qui veut leur mort si l’on en croit certaines « paroles divines » dans le Coran…

Alors l’Église catholique, sa hiérarchie, son pape en toute conscience ou stupidité, suicide l’Europe et sa fille aînée, la France !

Ils ont oublié, ces pauvres fous ! tous ces territoires perdus par la religion chrétienne, à commencer par l’Égypte, l’Afrique du Nord, sans compter la Turquie, anciennement Empire de Byzance, dont les prêtres de l’époque se disputaient sur le sexe des anges tandis que les Turcs islamisés franchissaient les remparts de Constantinople !

C’est la même idiotie qui se répète !

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99